Paris s’offre Beckham

Dans les dernières heures du mercato hivernal, le PSG a créé la surprise en officialisant la signature de David Beckham. Si sur un plan sportif, le joueur âgé de 37 ans (38 en mai prochain) n’apportera certainement pas grand-chose, c’est bien sur un plan marketing que repose la stratégie du club de la capitale. En effet, si l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic en juillet 2012 avait fait beaucoup de bruit en Europe, celle de David Beckham résonne mondialement.

Beckham à la conférence de presse. Photo : DR

Sa premère conférence de presse en tant que joueur du PSG. Photo : DR

C’est dans un auditorium plein à craquer sous le Parc des Princes, que le Spice Boy a donné sa première conférence de presse. La stratégie de communication du Paris Saint-Germain fonctionne à merveille puisque des journalistes du monde entier se sont déplacés pour y assister. Pour parfaire sa communication et convaincre les plus sceptiques d’entre nous, David Beckham a annoncé que durant les cinq mois de son contrat, il jouerait gratuitement. Son salaire (estimé à 800 000 €) sera reversé intégralement à des associations caritatives en faveur des enfants. En ralliant la capitale et en versant son salaire aux personnes dans le besoin, Beckham entend prouver au peuple français que les footballeurs ne sont pas que des benêts surpayés et imbus d’eux-mêmes.

Le PSG en mode Beckham

Le PSG aux couleurs de l'Anglais. Photo : DR

Le PSG aux couleurs de l’Anglais. Photo : DR

Site internet, boutiques officielles, tout a été customisé et décoré aux couleurs de David. Les économistes du ballon rond estiment que ce transfert permettra à Paris de vendre, durant les prochains mois, plus de 200 000 maillots floqués « Beckham ». Léonardo, le directeur sportif du PSG, a confié à un journaliste de RMC que le joueur anglais ne commencerait les entraînements avec l’équipe professionnelle que le 13 février prochain. Néanmoins, on connait déjà le futur numéro du joueur : le 32. Le même numéro que portait un certain Earvin Magic Johnson, joueur de basketball des Lakers, dont Beckham est fan.

Dans sa conférence de presse, l’Anglais s’est dit conscient qu’il ne serait probablement pas souvent titulaire mais qu’il se donnerait à 150% à l’entrainement et en match, et qu’il conseillerait les plus jeunes du club.
Alors certes Beckham a vieilli, certes il possède déjà une fortune colossale (plus de 160 millions d’euros à lui seul), mais ce come-back en Europe tel qu’il est en train de le réaliser est digne des plus grands professionnels. Il prône des valeurs qu’on croyait ne plus voir dans le football : le partage, la sympathie, le fair-play, et l’altruisme. Merci Monsieur Beckham !

Axel Bluteau

About these ads