21 décembre 2012 : d’où ça vient ?

Les fameuses 13 marches sur le Mont Céleste à Copán. Photo Mathilde Frénois

De la fin du monde, tout le monde en parle : films, livres, sites internet et autres blogs, chacun a « Sa Vérité ». La rédaction de Buzzles vous livre les pièces qu’il vous manque pour décrypter l’énigme « 21 décembre 2012 » et forger votre propre opinion.

A quoi ressemble le calendrier maya ?

Les Mayas ont établi plusieurs calendriers. Mais celui communément connu est le calendrier long. D’une précision rare pour l’époque, il est basé sur l’analyse du ciel. Il est divisé en plusieurs cycles appelés « baktuns ». Ces périodes durent 400 ans soit 144 000 jours. Le 21 décembre prochain, c’est la fin du treizième baktun. Mais ce que ne dit pas la rumeur c’est qu’un quatorzième cycle devrait s’ouvrir dès le lendemain.

Pourquoi la fin du monde le 21 décembre 2012 ?

C’est la fin du treizième calendrier et le chiffre 13 porte malheur pour les occidentaux.
Pas pour les Mayas : il est plutôt un signe de bonne chance. Il y a notamment 13 marches sur le Mont Céleste à Copán.

Les Mayas comptaient sur une base de 20 (et non 10). Dépasser le nombre 5126 n’est pas possible avec ce système. Le calendrier maya démarre en -3113. Nous sommes donc à la 5126ème année d’existence des Mayas ! 2013 serait la 5127ème année, nombre qui n’existe pas pour eux. Si nous dépassons 2012, nous  reviendrons tout simplement à l’année 1 à la manière d’un compteur.

Le 21 décembre est le jour du solstice d’hiver, date hautement symbolique pour les Mayas qui se reflétait notamment dans l’architecture de leurs cités.

Oui, le 21 décembre 2012 correspond à la fin d’un cycle. Non, les Mayas n’ont pas prédit explicitement la fin du monde. Vérité fondée, simple coïncidence ou totale affabulation ? Buzzles ouvre le débat.

Mathilde Frénois