novembre 24

Étiquettes

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Buzzles est allé à la rencontre des Cannois. Croient-ils en l’existence de la fin du monde ? Possèdent-ils une autre vision que celle livrée par les Mayas ? Un vidéo et trois portraits permettent d’en savoir plus.

Rencontrée au marché de Cannes-la-Bocca, Martine (prénom modifié) se livre à coeur ouvert sur la fin du monde. A vous de réagir !

Après cet avis original, une série de trois portraits montre des avis similaires. De la même génération, les trois interviewés sont plutôt réservés quant à une fin du monde le 21 décembre.

Christophe Poupard, 26 ans, saisonnier

Christophe Poupard. Photo Hortense Reberat.

« Je ne crois pas à la prédiction des Mayas sur la fin du monde.  Pour moi, elle n’est pas valable. Ils en font trop. Je pense que c’est plus une histoire de business, ils en jouent beaucoup et ils n’ont pas tort. Ça rapporte de l’argent. Il n’y a qu’à voir tous les produits dérivés et les films à ce sujet. Même si je n’y crois pas, c’est un sujet qui m’attire. C’est un peu comme les sectes ou le paranormal. Les gens  sont intéressés mais n’y croient pas. On se demande même comment quelques fous arrivent à être aussi crédules. Je pense qu’ il y aura certainement une fin du monde, le jour où on aura épuisé toutes les ressources possibles. Mais pas maintenant. »

Illana Roland, 16 ans, lycéenne

Illana Roland. Photo Facebook.

« Je ne crois pas du tout à la fin du monde le 21 décembre, ni même un autre jour. C’est juste impensable de croire à la fin du monde, que ce soit d’après les Mayas ou les chrétiens quand ils parlent d’apocalypse. Le film 2012 qui parle de la prédiction des Mayas est bien réalisé. Même si les effets spéciaux sont sympas, l’histoire est irréaliste. Ça fait « too much ». Quoiqu’il en soit, les films catastrophes marchent bien, ils ont un vrai public. Mais je ne pense pas que ce public croie vraiment à la fin du monde. »

Mathieu Jamois, 21 ans, barman

Mathieu Jamois. Photo M.J

« La fin du monde d’après les Mayas ? Je n’y crois pas. Pour moi, c’est absurde ! Je suis quelqu’un de rationnel. Par contre, si on se penche sur la prédiction des Mayas, elle est fausse. Du moins, la compréhension qu’en font les spécialistes est fausse. Le 21 décembre ne marque que la fin d’un des calendriers. Selon moi, ils ont repris la prédiction, surtout pour faire le buzz. D’ailleurs, c’est devenu un vrai business : films, reportages, bunker… Par contre, je crois à la fin du monde comme la fin de toutes choses. C’est plus de la logique qu’une croyance. C’est même physique. La Terre, c’est une planète, elle doit mourir. J’ai vu le film 2012, je ne pense pas que cela se passera comme ça. L’espèce humaine sera déjà éteinte à cause des changements climatiques et peut-être d’une nouvelle ère glacière. On ne connaîtra pas la fin du monde et tant mieux. »

Propos recueillis par Thibaut Carage et Hortense Reberat