Manifestation pro-mariage gay à Nice : réactions de participants

Samedi 19 janvier, entre 1 500 et 3 000 personnes sont venues manifester à Nice en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels. Une réponse aux 350 000 à 800 000 manifestants réunis dimanche 13 janvier à Paris, pour lutter contre le projet de loi. La pluie n’a pas découragé les partisans du mariage pour tous. L’ambiance est chaleureuse, seulement 30 policiers ont suffi à accompagner le cortège. Nous sommes allés à la rencontre de trois personnalités différentes, unies par les mêmes envies d’égalité.

Malgré la pluie, Nice était aux couleurs de l'arc-en-ciel.Crédit photo : J.K.

Malgré la pluie, Nice était aux couleurs de l’arc-en-ciel.
Crédit photo : J.K.

Henri Deschaux-Beaume, président du groupe LGBT (Lesbienne-Gay-Bi-Trans) – PACA

« On prévoyait 1 500 personnes, mais avec la pluie, si on est 1 000, on est bons. » Objectif largement atteint pour le président de la fédération LGBT-PACA. Pour lui, manifester aujourd’hui, c’est une façon de répondre aux opposants. Il était de passage à Paris le week-end de la dernière manifestation anti-mariage gay. « Je les ai vus défiler en bas de chez moi : je ne comprends pas qu’on puisse manifester contre l’égalité. » Il ne conçoit pas qu’on puisse priver une personne de droits sur le seul critère de son orientation sexuelle. D’autant plus que les manifestants, selon lui, « ne représentaient qu’une partie minoritaire de la population, une minorité qui est loin du pluralisme et de la mixité qui font la richesse de la France. » Il explique facilement le succès de cette manifestation : « Les organisateurs avaient beaucoup de moyens, par exemple les cathos, qui ont loué des cars pour amener le plus de gens possible. » Quoi qu’il en soit, rien ne semble affecter son enthousiasme : « Oui, oui, oui, le 29 janvier, ça passera. On y croit ! »

Christophe, technicien, 33 ans

Christophe, ravi de faire partie du cortège.Crédit photo : J.R.

Christophe, ravi de faire partie du cortège.
Crédit photo : J.R.

« Je vis ma vie normalement, aujourd’hui, c’est pour le dire ouvertement que je suis là. » Cet homosexuel assumé a fait le déplacement depuis Cannes pour manifester. Il prône le droit à la différence, et ne comprend pas l’émergence de préjugés dans les débats actuels. « On nous a comparés à des animaux, on nous a associés à des pédophiles… Ça fait mal. »

Si le jeune homme est favorable au mariage pour tous, il est plus nuancé sur la procréation médicalement assistée. « La société n’est pas encore prête. L’adoption, c’est déjà une belle évolution. »

Une jeune maman hétéro et son fils

Une famille canadienne très engagée.Crédit photo : J.R.

Une famille canadienne très engagée.
Crédit photo : J.R.

« Je suis Canadienne, et chez nous c’est différent. On est beaucoup plus ouverts. » Avant d’arriver en France, elle n’avait pas l’habitude d’entendre des propos aussi violents sur l’homosexualité. Elle ajoute : « J’ai été choquée par les dernières manifestations contre cette loi, d’autant plus qu’il y a déjà 30 000 enfants élevés dans des familles homoparentales et qui se portent très bien. »

Son fils, lui aussi, est content d’être de la partie, même si ses camarades se sont moqués de sa participation : « Ils m’ont dit “Aaah, t’es dégueulasse !”  » Preuve en est que certains clichés demeurent…

Romane Idres

Juliette Redivo

Jerôme Morin