50 millions de dollars de diamants braqués à l’aéroport de Bruxelles

Un fourgon de la Brink’s a été la cible, dans la soirée du lundi 18 février, d’une attaque à main armée sur le tarmac de l’aéroport de Bruxelles. C’est ce qu’annonce La Libre Belgique.

Photo : DR

Photo : DR

Lundi, vers 20h, pendant que des agents de sécurité effectuaient une cargaison de diamants et d’or depuis un fourgon de la Brink’s, huit individus déguisés en policiers ont surgi de deux berlines allemandes, dont une qui avait un gyrophare. Ils avaient au préalable découpé le grillage entourant l’aéroport pour s’introduire sur les pistes. Munis d’armes de guerre, les malfrats ont forcé les employés à leur remettre le lot de diamants et d’or avant de prendre la fuite.

Des sources discordantes

Selon l’Antwerp World Diamond Center, un organisme qui représente les diamantaires de la ville d’Anvers, le butin pourrait s’élever à 50 millions de dollars. Plus tôt dans la journée de mardi, la télévision publique flamande VRT a évoqué un braquage qui pourrait s’élever à 350 millions d’euros. La société Brink’s a quant à elle déclaré que le montant total du casse n’était pas connu. Alors qu’il n’y avait plus eu de braquage à l’aéroport de Bruxelles depuis l’année 2005, il s’agirait d’un des plus gros braquages de diamants jamais commis.

Simon Hue