Deux amants-guerriers celtes découverts dans l’Aube

Alors que le mariage pour tous a été adopté par le Parlement français mardi 23 avril, de curieux amants ont été découverts près de Troyes, dans l’Aube. Le site Pour la Science révèle qu’une tombe renfermant les cadavres de deux guerriers celtes enlacés a été trouvée.

Les amants Celtes. Photo : Denis Gliksman

Les squelettes des amants. Photo : Denis Gliksman

Il s’agirait de combattants celtes possiblement morts au combat. Cette posture dans la tombe -flanc contre flanc, le bras droit de l’un passé sous le bras gauche de l’autre- pourrait traduire un lien d’intimité fort, fraternel voire amoureux. On sait que chez les Grecs l’amour entre personnes du même sexe était courant, cette découverte pourrait démontrer que c’était aussi le cas chez les Celtes.

Simon Hue