Top 14 : Toulouse renverse le champion d’Europe

Lors du choc de la 10ème journée du Top 14, le stade toulousain s’est imposé contre une triste équipe de Toulon, sur le score de 13 à 12.

Toulouse vient de faire tomber le vice-champion de France (crédit photo:DR)

Toulouse vient de faire tomber le vice-champion de France (crédit photo:DR)

Un contexte bouillant mais des équipes décimées

Avant le match, les deux équipes avaient le même nombre de points (27), même si Toulon occupait la première place devant Toulouse, grâce à une meilleure différence de points bonus.
Le Stade Toulousain restait sur un carton plein à domicile, avec 25 points obtenus sur 25. De son côté, l’armada toulonnaise avait connu des fortunes diverses à l’extérieur (2 défaites, 2 succès et un match nul).
Côté Toulon, Johnny Wilkinson était remplaçant et Bryan Habana, blessé à la cuisse, n’était pas dans l’effectif. Chez les Toulousains, l’ouvreur McAlister, star du Stade, s’est blessé en coupe d’Europe et a été remplacé par l’inexpérimenté Jean-Pascal Baraque (22ans) pour ce match entre deux prétendants au titre.

Fickou et Michalak évoluant tous deux contre leur club formateur (Crédit photo : D.R.)

Fickou et Michalak évoluant tous deux contre leur club formateur (Crédit photo : D.R.)

Chacun sa mi-temps

Dès les premières minutes, l’absence du Néo-Zélandais McAlister s’est fait ressentir, avec un Baraque fébrile (engagement raté et passes approximatives). Toulon a rapidement pris les devants, puisque Michalak, l’ouvreur du RCT a profité de chaque erreur toulousaine, pour scorer (0-12 dès la 29ème minute).

De l’autre côté, les trois botteurs (Baraque, Vermaak et Fritz) échouaient sur des pénalités pourtant bien placées. Avec 72% de possession du ballon, les Toulousains ont dominé le premier acte mais n’ont pas réussi à inscrire le moindre point. Les visiteurs, plus réalistes, rentraient aux vestiaires avec un avantage de 12 points. On pouvait dès lors se demander comment le Stade pourrait revenir au score, sans buteur.
Après la pause, les Toulousains revenaient avec de toutes autres intentions, une pénalité de Baraque récompensait ses efforts. Tout juste entré, Doussain a ensuite transformé une pénalité suite à un 8 contre 1 galvaudé par Fritz, ce qui a permis aux siens de revenir à 6 points. Sentant la balance s’inverser, Laporte a décidé de sortir Michalak, sous les applaudissements du public, pour faire entrer Wilkinson.

A la 70ème minute, les Toulousains ont enfin trouvé la faille. Lors d’un ruck, Nyanga a arraché un ballon, puis a écarté pour Teikori, qui a fixé la défense et a envoyé Vermaak dans l’en-but toulonnais. Avec la transformation réussie, Toulouse menait désormais au score (13 à 12). Toulon ne reviendra pas. Wilkinson a raté plusieurs pénalités (72 et 78ème où le ballon a tapé les poteaux) et a manqué un drop, au bout du suspense (82ème).

Wilkinson a loupé le drop qui aurait donné la victoire aux siens (Crédit photo : DR)

Wilkinson a loupé le drop qui aurait donné la victoire aux siens (Crédit photo : DR)

Résultat parfait pour les Toulousains, qui prennent 4 points, et subtilisent la première place à des Toulonnais qui, sans avoir montré quoi que ce soit, repartent avec un point de bonus défensif et se placent troisième au classement.

Pierrick Ilic-Ruffinatti