The United States Secret Service : toute une histoire

Il existe une époque « post Kennedy » dans l’histoire de l’United States Secret Service qui a pour fonction non seulement de lutter contre la fraude financière mais surtout de protéger les personnes les plus haut placées aux États-Unis. Le 22 novembre 1963, JFK est assassiné par balle à bord de sa Cadillac, tout va changer pour cette agence de protection. La mort du 35ème président des États-Unis a marqué la naissance des Services Secrets dignes de ce nom.

Au cours des 50 années qui ont suivi l’assassinat de John F. Kennedy, le nombre d’agents du « Secret Service » des États-Unis d’Amérique a quasi décuplé et le budget de l’USSS a augmenté d’environ 58 % par an. L’organisation dispose aujourd’hui de quelques 4400 agents ainsi que d’un budget de 1,9 milliards de dollars. Selon l’agent spécial et porte-parole du Secret Service Brian Leary, c’est une augmentation plutôt significative. Rappelons qu’en 1963 le Secret Service américains ne comptait que 350 agents (dont seulement 28 agents à Dallas) et son budget dépassait à peine les 5 millions de dollars.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2008 le Président américain Barack Obama roule en toute sécurité dans la même limousine blindée. Connue sous le nom de «The Beast» cette voiture aux dimensions énormes a été fournie par Cadillac. D.R.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2008 le Président américain Barack Obama roule en toute sécurité dans la même limousine blindée. Connue sous le nom de «The Beast» cette voiture aux dimensions énormes a été fournie par Cadillac. D.R.

L’insouciance d’antan et la surprotection moderne

Aujourd’hui, le président Barack Obama se déplace dans une limousine connue sous le nom de « The Beast ». Cette voiture aux dimensions impressionnantes pèse près de 7 tonnes ! « Équipée d’un système anti-feu et d’une caméra de vision nocturne », « La bête » coûte 1,5 millions de dollars comme le précise Turbo.fr . Le cortège présidentiel d’aujourd’hui, qui souvent comprend pas moins de 30 véhicules, est un spectacle à voir. Motos et voitures de police suivent la limousine présidentielle. De plus, des camions, des ambulances en cas d’urgence ainsi que des vans pour le personnel en font partie. « C’était un peu différent à l’époque », a déclaré Obama lors d’une visite en Tanzanie cet été. En ajoutant : « Le Secret Service nous a placés, moi et Michelle, à l’intérieur d’une limousine fortifiée ».Un président américain ne peut plus se permettre de faire ce que ses prédécesseurs faisaient dans les années 60. Rouler dansune décapotable… Sûrement pas. Mais dès le milieu de la décennie, les choses commencent à changer grâce au « Secret Service ». En 1965, sont ajoutés à la liste des personnes à protéger les anciens présidents ainsi que leurs épouses. En 1968 les principaux candidats et leurs conjoints sont mis sur la liste, puis 3 ans plus tard, les chefs d’État étrangers. Pour les agents qui reçoivent des mois de formation intensive, les événements historiques comme les attaques ciblées contre les Kennedy servent visiblement de leçon. Mais le « Secret Service » n’a pas toujours été un organisme de protection extrême comme le montre ce documentaire de National Geographic : Inside the U.S. Secret Service.

Le 22 Novembre 1963, jour de son assassinat, JFK roulait dans cette Lincoln Continental cabriolet aux cotés de sa femme  Jacqueline Kennedy, dans les rues de Dallas. D.R.

Le 22 Novembre 1963, jour de son assassinat, JFK roulait dans cette Lincoln Continental cabriolet aux cotés de sa femme Jacqueline Kennedy, dans les rues de Dallas. D.R.

La première mission des services secrets : lutter contre les faux-monnayeurs

Ce n’est qu’en 1901, après l’assassinat par balle du président William McKinley, que le Congrès américain a chargé le Secret Service de protéger le chef d’État. Le Secret Service a été également le prédécesseur du FBI, première agence américaine de renseignement intérieur et de contre-espionnage. L’organisation a confié ses responsabilités au Federal Bureau of Investigation dès sa création en 1908. Mais avant, le USSS avait une toute autre mission : lutter contre la contrefaçon de monnaie. Rappelons qu’au début du XIXème siècle, le système monétaire américain était très désorganisé. Pendant la présidence d’Abraham Lincoln, plus d’un tiers de la monnaie américaine était contrefaite. Pour mettre fin à ce désastre économique et détruire le marché de la contrefaçon monétaire, le 16ème président des États-Unis décide de créer, en 1865, le « United States Secret Service ». Aujourd’hui le « Secret Service » continue de lutter contre la fraude fiscale, mais aussi contre la contrefaçon de papiers d’identité et le blanchiment d’argent.

Lora Goleminova