Première étude nationale sur la cigarette électronique

Pour la première fois, en France, la cigarette électronique va faire l’objet d’une étude auprès de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans. C’est ce qu’ a annoncé, lundi 6 janvier, l’institut nationale de prévention et d’éducation pour la santé l’INPES.

1 français sur 5 a déjà testé la cigarette électronique  (credit : REUTERS/Régis Duvignau)

1 français sur 5 a déjà testé la cigarette électronique
(credit : REUTERS/Régis Duvignau)

Objectif : connaître le nombre de consommateurs (1 français sur 5 l’a déjà testé) dessiner leur profil, connaître leur fréquence de consommation, leur durée ou encore les teneurs de nicotine achetées. Les résultats de l’enquête seront rendus publics au troisième trimestre 2014.

Cette étude ne s’intéressera pas uniquement à l’e-cigarette, qui ne contient ni carbone, ni goudron, ni monoxyde, mais intégrera aussi d’autres produits comme le cannabis ou la cigarette traditionnelle afin de déterminer plus précisément le rapport aux différentes substances et les pratiques addictives.

Selon Les Echos, la vente de cigarettes a subi une baisse 7,7 % l’an dernier, soit 4 milliards de moins qu’en 2012 (sur 51,45 milliards de cigarettes). Un chiffre qui s’explique notamment par l’explosion de l’usage de l’e-cigarettes, la perte de pouvoir d’achat et la hausse des prix du paquet.

Jessica Coudurier