Le Monde en discussion pour le rachat du Nouvel Obs

La société Le Monde Libre, actionnaire majoritaire du quotidien Le Monde, détenue par Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel est en « négociations avancées » avec Claude Perdriel, propriétaire du Nouvel Observateur.

Le dossier du rachat du Nouvel Obs est relancé. Après l’annonce au quotidien Le Figaro  en décembre par Claude Perdriel de son désir de trouver « un ou plusieurs actionnaires qui prennent une partie du capital, majoritaire ou minoritaire, du Nouvel Observateur », la succession se précise. Le journal Libération rapportait mardi sur son site internet que Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad était en négociations avec Claude Perdriel pour la prise de contrôle du Nouvel Observateur.

Selon Le Figaro, l’Élisée voyait d’un mauvais œil le rachat du Nouvel Obs par la seul personne du fondateur de Free, ce qui explique que la société Le Monde Libre détenue par Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Xavier Niel soit aujourd’hui concernée par ces négociations.

Cette intention de rachat a toutefois été démentie par l’un des trois actionnaires. Contacté à 9 heures par Le Monde, Pierre Bergé a affirmé : « Je n’ai pas l’intention de le faire .»

L’opération porterait sur l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur, le site internet Rue89 ainsi que sur la régie publicitaire. Les hebdomadaires Challenges et Sciences ne seraient pas concernés. Les trois actionnaires du Monde devraient racheter la majorité du Nouvel Observateur, Claude Perdriel gardant le reste.

Alexandre Baron