La Cnil sanctionne Google

Le géant américain Google a été condamné à 150 000 euros d’amende le 3 janvier dernier, par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) soit la plus grosse sanction, pour refus de rendre conforme au droit français sa politique de confidentialité des données sur internet.

DR

La Cnil annonce qu’elle sanctionne de l’amende maximale de 150 000 euros le groupe américain Google (crédit photo: DR)

Le contentieux concerne la politique de confidentialité de Google, qui a fusionné en mars 2012 une soixantaine de règles d’utilisation en une seule, regroupant ainsi les informations de ses services autrefois séparés, comme la messagerie Gmail ou le réseau communautaire Google+.

Déjà averti par le passé, Google n’a jamais voulu se plier aux recommandations de la CNIL. Si cette amende reste dérisoire au vue des milliards de dollars que brassent l’entreprise américaine, elle montre malgré tout la ferme intention de la France à faire valoir ses droits. Par ailleurs, 27 autres autorités européennes de protection des données, ont sommé Google de se mettre en conformité avec la directive européenne Informatique et Libertés.

A.B.