Le spectacle de Dieudonné autorisé à Nantes, Valls saisit le conseil d’Etat

Le tribunal administratif de Nantes a suspendu l’interdiction du spectacle de Dieudonné ce jeudi soir au Zénith. D’après le tribunal, le spectacle « ne peut être regardé comme ayant pour objet essentiel de porter atteinte à la dignité humaine« . Manuel Valls a annoncé par communiqué sa décision de saisir le conseil d’Etat en appel : l’audience est prévue à 17h. A l’annonce de la décision, l’avocat de Dieudonné, Me Jacques Verdier, a déclaré : « C’est donc une victoire totale et complète en ce qui concerne Dieudonné M’Bala M’Bala.  » L’humoriste a également réagit instantanément sur Twitter :

Les réactions de la classe politique ne se sont pas fait attendre

Yann Galut, député du Cher, co-créateur de la Gauche forte :

Sur I>télé, Brice Hortefeux affirme que « dans cette affaire, on a offert une publicité à Dieudonné« . Quant à François de Rugy, député de Loire-Atlantique, il déplore la décision : « je regrette qu’on se soit lancé dans une voie si incertaine« , dit-il sur LCI.

Valls saisit le conseil d’Etat en appel

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué. « Cette décision n’éteint pas les voies de droit. » Manuel Valls y annonce sa décision de saisir immédiatement le conseil d’Etat en appel. « Face à la mécanique de la haine, il faut de la fermeté, de la sérénité et de la persévérance. » Mais le conseil d’Etat dispose de quarante-huit heures pour statuer. En attendant, rien n’empêchera juridiquement le spectacle d’avoir lieu. Quoi qu’il en soit, la décision sera un point de repère pour les autres représentations.

Publicités