Travail dominical, les négociations débutent

Les syndicats du secteur du bricolage et les dirigeants des principales enseignes sont réunis ce jeudi et vendredi au ministère du Travail pour résoudre l’épineux problème du travail dominical.

Travail dominical

Les négociations s’annoncent difficiles et pourraient déboucher sur un échec (crédit photo: DR)

 Doublement de la rémunération, repos compensateur, remboursement des frais de transport : syndicats et enseignes de bricolage vont tenter de s’accorder sur les contreparties pour les salariés travaillant le dimanche, mais les négociations s’annoncent ardues. Depuis le 31 décembre dernier et le décret du gouvernement, les magasins de bricolage sont autorisés à déroger au repos dominical, à titre provisoire, jusqu’au 1er juillet 2015. Et c’est là que le dossier se corse puisqu’une majorité des syndicats n’a pas signé ce décret. Une sacrée épine dans le pied des entreprises et de leurs salariés, noyés dans un flou juridique depuis plusieurs mois.

Ces deux jours devront, si ce n’est mettre un terme aux conflits, apaiser les esprits. A noter que le ministre du Travail, Michel Sapin, ne devrait pas assister à cette confrontation.

A.B.