Bilan mitigé pour le Palm Express

Dévoilée le 12 juillet dernier et mise en service le 13 novembre, la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) du réseau Palm Bus (anciennement Bus Azur) est maintenant pleinement fonctionnelle. L’occasion de dresser un premier bilan de cette ligne innovante.

Baptisée Palm Express, cette nouvelle ligne est à l’initiative de la municipalité et du Syndicat intercommunal des transports publics (SITP).

L’objectif était d’améliorer la qualité du trafic tout en augmentant la fréquence des bus. Il aura fallut 1 an de travaux sur le boulevard Carnot et La Bocca pour réussir la mise en place de ce service qui s’étend sur 11 kilomètres, desservant 25 stations.

Au total, plus de 130 000 habitants sont concernés par ce service. L’aménagement des lignes de bus et la mise en place des BHNS aura coûté plus de 100 millions d’euros aux 3 municipalités concernées (Cannes, La Bocca, Mandelieu-la-Napoule).

Auparavant estimé à 1 heure, le trajet reliant le square Carnot à Mandelieu est désormais réalisable en 40 minutes selon cannes.com.

Une prévision contrebalancée par l’avis des usagers de la ligne, moins enthousiastes quant à l’efficacité du nouveau réseau.

 

Un développement du réseau qui profite finalement plus à l’amélioration des quartiers qu’au confort des usagers.

L’extension de la nouvelle ligne de bus n’est pas terminée. Le service BHNS devrait s’étendre jusqu’à Théoule-sur-mer en 2016. Avant cela, Le Cannet pourrait aussi bénéficier d’un aménagement similaire, malgré les réticences de l’actuel député-maire de la ville, Michèle Tabarot.

Depuis le lancement du réseau express, les horaires des lignes ont été modifiés (entre autres les lignes et 20). Pour plus d’informations rendez-vous sur le site busazur.info

Simon Hue

Roman Ardeois

Alexandre Baron