Portrait d’un génie de la mode

Yves Saint Laurent, réalisé par de Jalil Lespert, est sorti en salles mercredi 8 janvier et compte déjà  438 100  spectateurs. Le film est en tête des sorties nationales selon le CBO-Box office.  Il a même dépassé Le Loup de Wall Street avec Leonardo Di Caprio qui atteint 305 344 spectateurs à l’issue de son troisième week-end. C’est Pierre Niney  (LOL, 20 ans d’écart) qui incarne le talentueux couturier. Guillaume Gallienne, récemment vu dans Guillaume et les garçons à table, accompagne Pierre Niney dans le rôle de Pierre Bergé, pygmalion du célèbre couturier.

Un beau duo de la Comédie-Française

Pour jouer  la relation passionnelle et tragique qui lie Yves Saint Laurent et Pierre Bergé,  Jalil Lespert a choisi deux acteurs atypiques : Pierre Niney et Guillaume Gallienne. Pierre Niney a fait un travail de documentation durant cinq mois afin de connaître parfaitement le personnage. L’acteur de 24 ans raconte, lors d’une interview réalisée par TF1, qu’il a été suivi par trois coachs différents. Un sportif, un styliste et une dessinatrice, Audrey Secnazi, qui a travaillé chez Yves Saint Laurent durant les quinze dernières années de sa vie. Un grand défi pour Pierre Niney qui ne savait pas dessiner. C’est ce long travail de préparation qui offre au spectateur une performance remarquable.

Dès le départ, la voix de Pierre Niney  frappe. Il adopte une diction maniérée. « Sa gestuelle retranscrit parfaitement la nervosité et la timidité du créateur » affirme Mathilde Laurelli, journaliste mode à l’Express Style.  Pour Pierre Niney « l’idée est de raconter la légende entière, et une légende c’est aussi les parties obscures du personnage. »  Le personnage Yves Saint Laurent est bien loin d’être rose. Au contraire, cet homme dévoré par le travail développe une addiction au sexe,  à l’alcool  et aux drogues.

Quant à Guillaume Gallienne, il interprète Pierre Bergé, l’amant d’YSL,  cet homme d’affaire qui guide le génie malade tout en restant dans l’ombre. Guillaume Gallienne affirme que « Pierre Bergé n’a jamais marché devant monsieur Saint Laurent. » Là est toute la complexité du rôle : porter cette relation amoureuse à la fois belle et violente. Ne l’oublions pas,  Yves Saint Laurent  est avant tout une histoire d’amour entre deux êtres complexes, tous deux au service de la mode.

Pierre-Niney-et-Guillaume-Gallienne-dans-Yves-Saint-Laurent

Pierre Niney et Guillaume Gallienne dans Yves Saint Laurent. (Crédit photo SND)

Premier Biopic du couturier

Le réalisateur a choisi de se concentrer sur la période allant de 1956-1976, de sa naissance en tant qu’artiste à la maison Dior aux années de gloire avec la fameuse collection des ballets russes. L’histoire débute à Oran, dans une Algérie française. Déjà, Yves Saint Laurent, dessine dans sa chambre ses modèles. A Paris, en 1957, le jeune homme de 21 ans  est contacté pour prendre en main la maison de  haute couture créée par Christian Dior, récemment décédé. C’est lors de son  premier défilé qu’il rencontre son futur amant Pierre Bergé. Les deux hommes s’associent pour créer leur propre société Yves Saint Laurent. Le couturier maniaco-dépressif sombre dans la drogue et l’infidélité. Même rongé par ses démons, Yves Saint Laurent révolutionne le monde de la mode.

Un autre Saint Laurent à venir

Un autre long-métrage qui raconte la vie d’Yves Saint Laurent va bientôt voir le jour sur le grand écran. D’après Le Parisien, le tournage du film Saint Laurent de Bertrand Bonello avait été déplacé pour éviter une concurrence avec le film Yves Saint Laurent de Jalil Lespert. La date de sortie, initialement prévue le 14 mai 2014, a été décalée au 1er Octobre 2014, selon Le Parisien. Les raisons de ce changement sont à ce jour inconnues. Une probable sélection pour le Festival de Cannes pourrait être une raison valable.

Aurélie De larquier

Gyotis Delsart