Municipales à Nice : Patrick Allemand dévoile sa liste

 Dimanche 19 janvier à l’Acropolis, Patrick Allemand, candidat PS aux élections municipales à Nice, a présenté sa liste «un autre avenir pour Nice». Une liste de soixante-neuf noms sur laquelle la moitié des colistiers ne sont pas socialistes.

« Il y a quarante-six professions différentes qui sont représentées» annonce la tête de liste. Des fonctionnaires, des enseignants, des chefs d’entreprises mais aussi des étudiants ou encore des professions libérales. Le chef de rang du Parti Socialiste dans les Alpes-Maritimes souhaite une liste « large et ouverte ». Figurent également dans cette liste différentes étiquettes politiques. Au total, trente-cinq colistiers sont issus du Parti socialiste, onze viennent de la société civile, neuf d’Europe Écologie Les Verts, et quatorze de diverses composantes de la gauche (Parti Radical de Gauche, Gauche Autrement, Mouvement des jeunes socialistes, Mouvement Républicain et Citoyen). Sans oublier deux candidats « 2.0 » recrutés sur Facebook et Twitter suite à un appel à candidature via ces réseaux sociaux.

Patrick Allemand et ses vingts premiers colistiers. (Crédit photo : Erwan Schiex)

Patrick Allemand et ses vingts premiers colistiers. (Crédit photo : Erwan Schiex)

« Bonne année et bon repos dans l’opposition au maire sortant ! »

Ce sont les vœux pour le moins ambitieux du conseiller municipal de Christian Estrosi.  Mais c’est sans surprise qu’il s’est particulièrement adressé aux «petits Niçois» en réaffirmant l’application de la réforme des rythmes scolaires en septembre 2014. Pour les demandeurs d’emplois, il certifie la mise en place d’une stratégie de développement économique qui s’inscrira dans les mêmes objectifs que le pacte de responsabilité, lancé par François Hollande. Concernant le logement, c’est une politique «ambitieuse» qu’il compte mener afin de pallier les 800 foyers en attente d’un logement social à Nice. Des actions seront également engagées en faveur des commerçants et des retraités, à condition que le Vice-président des Alpes Maritimes parvienne à ravir l’Hôtel de ville en mars prochain.

« Donner plus de droits aux Niçois »

Patrick Allemand a présenté sa charte éthique, qu’il décrit comme «une véritable réflexion sur la manière d’exercer le pouvoir et sur la place à faire aux Niçois pour qu’ils soient davantage acteurs de la ville». Cette charte se décline en quatre grandes thématiques. Tout d’abord, «Nice rassemblée et citoyenne» pour une sécurité garantie à tous et une laïcité réaffirmée.  Puis, «Nice durable et conviviale» en fluidifiant l’axe est-ouest par une deuxième ligne en surface et non pas souterraine. Ensuite, «Nice juste et solidaire» notamment avec le pacte «ville-jeunesse» qui sera dévoilé dans les prochaines semaines. Enfin, «Nice créatrice et stimulante» pour faire de la cité «un haut lieu de création culturelle».

Patrick Allemand et ses vingts premiers colistiers. (Crédit photo : Erwan Schiex)

Patrick Allemand, dimanche dernier, a présenté sa liste et ses vœux aux Niçois.
(Crédit photo : Erwan Schiex)

 

Erwan Schiex

Lara Pekez