La « Team Lisnard » au Kingdom

David Lisnard a présenté jeudi 16 Janvier sa « team » au Kingdom pub à Cannes. Pour le premier adjoint au maire, cette soirée a été l’occasion de « mobiliser, fédérer, créer des liens, apporter des idées. » Un rendez-vous qui aura rassemblé environ 200 personnes dans une ambiance festive.

Les « supporters » de David Lisnard rassemblés au Kingdom

Les « supporters » de David Lisnard rassemblés au Kingdom (Crédit photo : Gyotis Delsart).

Qu’est-ce que la « Team Lisnard» ?

Cette soirée annonçait officiellement l’équipe qui existe depuis quelques mois. C’est lors des campagnes en mars 2013 que  plusieurs jeunes Cannois se sont réunis pour soutenir David Lisnard. Le premier adjoint au maire désigne ces jeunes comme «  formidables  » et « motivés ». Il  vante un groupe aux intentions caritatives : collecte de fournitures scolaires, nettoyage des plages, cadeaux de Noël pour les enfants hospitalisés… Un discours attrayant, semblable à ceux des associations humanitaires.

Florian Laty, étudiant de 20 ans, militant UMP, soutient David Lisnard et a participé à ces actions :

Aurore et Florian, deux jeunes membres de la « Team Lisnard » (Crédit photo : Gyotis Delsart).

Aurore et Florian, deux jeunes membres de la « Team Lisnard » (Crédit photo : Gyotis Delsart).

Une équipe apolitique ?

Stéphane Shazad, 29 ans, est l’instigateur de la « Team Lisnard ». Le groupe réunirait à ce jour une centaine de jeunes. D’après le leader, ce qui importe c’est la ville de Cannes. « On ne parle pas de politique », affirme Aurore Thoumieux, lycéenne et membre de la « Team ». Une information qui peut paraître étrange. Le lancement de l’équipe intervient en pleine campagne des municipales. Comment ne pas aborder la politique dans une campagne ? Un paradoxe étonnant. David Lisnard n’hésite pas à faire un discours sur ses projets concernant les jeunes. Il évoque la création d’un campus universitaire en 2017, une aide pour passer le permis de conduire : un discours séduisant pour les étudiants présents ce soir-là.

David Lisnard faisant son discours au pub le Kingdom (Crédit photo : Gyotis Delsart).

David Lisnard faisant son discours au pub le Kingdom (Crédit photo : Gyotis Delsart).

Un coup de pub ?

 Les partis de l’opposition, Front de Gauche et Parti Socialiste, ne voient pas cette « Team Lisnard » du même œil. Anne Majri est candidate socialiste pour les municipales 2014 à Cannes. Contrairement à David Lisnard, la candidate ne dispose pas d’une équipe militante. Faute de moyens financiers et  médiatiques,  Anne Majri peine à rassembler des jeunes. La candidate socialiste voit dans ce groupe une stratégie de communication: « David Lisnard est entouré de professionnels de la communication qui lui donnent des idées. »

Pour Dominique Henrot du Front de Gauche, la « Team Lisnard » est un nom médiatique à l’américaine, quelque peu « ronflant ». Le Front de Gauche n’a pas de groupe spécifique. Ce n’est pas un problème financier qui empêche Dominique Henrot de former son équipe militante, mais c’est bien un problème politique. D’après lui,  80 % de la population cannoise vote à droite. Aujourd’hui, pour un jeune Cannois, il serait plus facile de s’afficher aux côtés de David Lisnard que du Front de Gauche. Il déclare même que certains militants du parti ont perdu leur travail à cause de leur orientation politique.  « L’UMP quadrille le terrain », Dominique Henrot semble sous-entendre que la droite à Cannes serait privilégiée au détriment des autres partis.

Une explication possible à la popularité de la « Team Lisnard » … Son action et sa longévité nous le diront.

Gyotis Delsart