LA FRANCE D’OR ET DE BRONZE

Au troisième jour des JO de Sotchi, la France a ouvert son compteur médaille. D’une pierre deux coups, Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix ont décroché l’or et le bronze en biathlon.

La Rédaction de Buzzles l’annonçait comme un grand favori Martin Fourcade a répondu présent. Après une médaille d’argent à Vancouver et un palmarès long comme le bras, il s’impose définitivement comme l’un des plus grands de sa génération. La médaille d’or, ultime consécration, fait désormais partie de son palmarès. Une récompense méritée pour celui qui domine sa discipline depuis près de deux ans. Après une 6ème place décevante samedi, il dépasse le Tchèque Ondrej Moravec (médaille d’argent) et l’Autrichien Dominik Landertinger de quelques secondes après l’avoir dominé aux tirs (19 tirs réussis sur 20 contre 18 pour l’Autrichien).

(Photo Fourcade argent : Martin Fourcade avait remporté l'argent aux JO de Vancouver, (Crédit photo : AFP)

(Photo Fourcade argent : Martin Fourcade avait remporté l’argent aux JO de Vancouver, (Crédit photo : AFP)

 

Fourcade au rendez-vous, Béatrix pour la surprise

L’autre médaille est plus inattendue : Jean-Guillaume Béatrix a arraché le bronze avec une volonté de fer. Parti à la 14ème position, le Français a assuré ses tirs (un seul échec, autant que Fourcade) en grignotant peu à peu son retard. Il termine derrière Moravec. Une performance aussi rafraîchissante que remarquable. Au-delà des médailles, cette épreuve du biathlon laissera dans les mémoires l’une des plus belles images de l’année du sport français : l’inconnu du grand public Béatrix empoignant avec émotion Fourcade le roi français de la discipline.Une image virile, que Vladimir Poutine a dû apprécier. 

Loïc Masson

Retrouvez cet article et bien d’autres sur BonneQuestion