L’infirmière et le patient, une relation de confiance #2

Il y a certaines astuces qui permettent de mettre en confiance les patients. Pourtant, ils sont tous différents, il faut donc s’adapter à chacun.

« La relation soignant-soigné s’apprend dans le contact, dans la vie », lance Christine, infirmière en salle de réveil à Rangueil. Elle a vite compris que la prise en charge du patient changeait selon son âge. C’est donc à l’infirmière de s’adapter.

Parfois, adopter une attitude rassurante ne suffit pas à sécuriser le patient. C’est pour cette raison que Christine s’est lancée dans la sophrologie. Elle est sophrologue et détient un certificat de relation d’aide. En complément de sa formation, elle peut aujourd’hui se prévaloir d’une spécialisation effectuée en 120 heures.

Une attention et une écoute précieuses au sein d’un milieu hospitalier parfois anxiogène pour les patients.

Manon Bazerque

Article à retrouver sur SOS Société