Masters 1000 de Monte-Carlo : qui remportera la coupe?

La 108ème édition du Monte-Carlo Rolex Masters se tient du 12 au 20 Avril. Qui remportera la coupe ? L’un des deux favoris, Nadal ou Djokovic ? Un autre joueur peut-il créer la surprise ?

Photo 1 - Coupe tennis Monte Carlo

*Les Favoris :

 

Rafael Nadal/ Crédit: Mathilde Brun

Rafael Nadal/ Crédit: Mathilde Brun

 

-Rafael Nadal :

Malgré la perte de sa couronne l’an dernier à Monte-Carlo, après 8 titres consécutifs (de 2005 à 2012), Rafael Nadal reste l’homme à battre. Tout d’abord par son statut de meilleur joueur sur terre battue de l’histoire du tennis.

Ensuite, car il cherche à reconquérir son trophée, que Djokovic lui avait chipé en 2013. Les deux derniers tournois sur surface dure ont été compliqués pour l’Espagnol (élimination prématurée à Indian Wells, en Californie, face à Alexandr Dolgopolov, puis une finale perdue contre Djokovic à Miami), et sur sa surface, le n°1 mondial n’est plus tout à fait le même…

 

-Novak Djokovic :

Le Serbe est le principal rival de Rafael Nadal. Djokovic a l’avantage au vu des dernières performances. A Miami, il a battu Nadal assez facilement (6-3/ 6-4). Il a retrouvé son mental d’acier et son niveau de jeu qui lui avait permis de réaliser une année 2012 exceptionnelle. « Djoko » bénéficie aussi d’un tirage au sort plus favorable que Rafael Nadal. Alors Novak Djokovic réussira-t-il la passe de deux à Monte-Carlo ?

 

*Les Outsiders :

 

-Roger Federer:

Le Suisse fait son grand retour sur le Rocher. Il a bénéficié d’une wild-card (une invitation privilégiée, ndlr) de la part du directeur du tournoi Zeljko Franulovic, et l’a acceptée. Depuis sa dernière participation en 2011, Federer avait décidé de faire l’impasse sur le tournoi monégasque. Son début de saison est convaincant, alors Roger a toutes les chances de réaliser un bon Masters.

 

-Stanislas Wawrinka :

Depuis sa victoire en Grand Chelem à l’Open d’Australie, Stanislas Wawrinka a changé de statut. Il fait partie de ces joueurs qui peuvent contester et battre le duo infernal Nadal-Djokovic. La preuve, il a battu tour à tour les n° 1 et n° 2 mondiaux en Australie.

Sur terre battue, le Suisse réalise de bons matchs et se hisse souvent en quart de finale à Roland-Garros. Avec sa nouvelle place dans le gratin du tennis mondial, Stan peut créer la surprise. Et fait désormais très peur. Il n’est plus « le Suisse qui perd ».

 

 

Stanislas Wawrinka à l'entrainement/ Crédit: Manon David

Stanislas Wawrinka à l’entrainement/ Crédit: Manon David

 

 -David Ferrer :

Autre joueur à avoir pris de l’envergure ces dernières années (grâce notamment à sa victoire au Masters 1000 de Paris-Bercy), David Ferrer est très bon sur terre battue. Pour preuve, il a été l’animateur de la tournée sud-américaine sur cette surface aux côtés de Rafael Nadal, mais il a surtout atteint la finale de Roland-Garros.

Ces dernières semaines, il a aussi réalisé la passe de trois au tournoi de Buenos Aires. David Ferrer est donc l’un des outsiders du Monte-Carlo Rolex Masters, dont il avait atteint la finale en 2011.

 

*Côté Français :

-Jo-Wilfried Tsonga :

Le Français sera-t-il l’un des animateurs du tournoi ? Beaucoup espèrent voir un petit Frenchie gagner à Monte-Carlo. Et malgré un début de saison compliqué, Jo peut espérer se relancer avec le passage sur terre battue. Il reste en effet sur une très bonne période sur cette surface en 2013 : demi-finale de Monte-Carlo et demi-finale à Roland-Garros.

 

  Jo-Wilfried Tsonga arbore fièrement son maillot "Weakness is not an option" (La faiblesse n'est pas une option)/ Crédit: Manon David

Jo-Wilfried Tsonga arbore fièrement son maillot « Weakness is not an option » (La faiblesse n’est pas une option)/ Crédit: Manon David

 

-Gaël Monfils :

Qu’en sera-t-il pour La Monf’ ? Après avoir été le héros du quart de finale de Coupe Davis face à l’Allemagne, Monfils fait bonne impression ces dernières semaines. Sur terre, il réalise généralement de bons matchs. Alors qui sait ?

A noter que Richard Gasquet a déclaré forfait pour le Masters suite à une blessure au dos, et Benoit Paire s’est fait sortir dès le 1er tour par Albert Montanes (7-5 / 4-6 / 6-2).

 

Mathilde Brun

Manon David