Cap sur Sète

Du 18 au 21 Avril, Escale à Sète a accueilli plus de trois cents mille personnes. Français comme étrangers ont pu assister à l’une des plus grandes fêtes des traditions maritimes.

 

 

Pour la troisième édition de cet évènement (qui a lieu tous les deux ans), l’invité d’honneur était la Russie. Pour l’occasion, les deux plus grands voiliers du monde  ont accosté dans le port de Sète : Le Sedov et le Kruzenshtern . Les visiteurs ont pu admirer ces quatre mats russes depuis le quai et même monter à bord des deux géants des mers, souvent après avoir patienté dans des files d’attente impressionnantes.

Samedi matin,les équipages des navires venant du monde entier ont défilé à Sète. Parmi eux, les Marines Nationales française et russe. Les enfants de marins, les jouteurs, les rameurs et les dockers complétaientla parade, accompagnés de nombreux musiciens.

 

Avec ses 58 mètres de mâts et ses 117,5 mètres de long, le Sedov est le plus grand voilier du monde (crédit Manon Bazerque)

Avec ses 58 mètres de mâts et ses 117,5 mètres de long, le Sedov est le plus grand voilier du monde (crédit Manon Bazerque)

 

 

D’après les habitués, chaque édition de cette fête est plus réussie que la précédente. Cette fois-ci, Escale à Sète a inauguré les parades d’arrivée et de départ de la flotte. Tous ont pu admirer les navires en mer, toutes voiles dehors, ou à quai.

Autre nouveauté 2014 : Escale Moussaillons. Ce village d’animation a permis aux plus petits de découvrir la navigation traditionnelle de façon ludique, à la barre d’un petit voilier ou en joutant sur des chariots…

Avec le rassemblement de plus de 60 voiles latines, des passionnés de ce type de navigation étaient présents pour représenter leurs associations. Maryse nous parle de la Latina Cup, qui regroupe une trentaine de personnes :

 

Au total, plus de cent navires historiques : voiliers, bateaux à vapeur, de pêche, de sauvetage… Des maquettes étaient également exposées, ainsi que des peintures, des photographies et des sculptures.

 

 

La Marine nationale française assiste à l’inauguration d’Escale à Sète (crédit Manon Bazerque)

La Marine nationale française assiste à l’inauguration d’Escale à Sète (crédit Manon Bazerque)

 

 

Cette fête a aussi permis aux amateurs de gastronomie de se régaler. Au menu d’Escale Assiette : poisson tout droit sorti des filets de pêche. Les visiteurs ont pu découvrir de nouvelles variétés ou recettes cuisinées par de grands chefs, les déguster et participer à bien d’autres activités culinaires.

Les touristes ont été sensibilisés à la sauvegarde du patrimoine maritime naturel. Cette édition a désigné la navigatrice Maud Fontenoy comme marraine du dispositif éco responsable Escale Bleue. Des actions pédagogiques ont donc été mises en place pour la protection de l’environnement.

 Les jouteurs s’affrontent sous les acclamations de la foule (crédit Manon Bazerque)

Les jouteurs s’affrontent sous les acclamations de la foule (crédit Manon Bazerque)

 

 

L’attraction « phare » était tout de même celle des sports maritimes et plus précisément les joutes nautiques. Elles se déroulent habituellement chaque année de fin juin à début septembre. Pour le festival, des Sétois ont accepté de jouter afin de faire partager au public leur passion. Si la plupart semblaient ravis, d’autres sont restés un peu dubitatifs face à cette tradition. C’est le cas de Dunya, résidente montpelliéraine d’origine russe.

 

La musique a rythmé Escale à Sète, que ce soit sur scène, sur les quais, dans les tavernes ou pendant les défilés. Plus de trente groupes internationaux étaient présents. Hautbois,tambours sétois ou de pêcheurs japonais, chants des marins du monde, rien n’a été oublié. Voilà de quoi mettre tout le monde de bonne humeur. Ce n’était pas la première fois que Michel et Christiane venaient pour le festival. Ils n’ont pas semblé déçus et ont visiblement trouvé l’ambiance très conviviale.

 

Acteurs et publics de la fête se sont donné rendez-vous à Sète du 22 au 28 Mars 2016.

Manon Bazerque