« J’ai vraiment envie de revenir en Equipe de France »

Kevin Séraphin, 2 mètres 06 pour 126 kilos, débute sa cinquième saison en NBA cette année toujours dans le club des Washington Wizards. Présent lors de l’Appart City Cup à Montpellier, l’international français livre une interview exclusive à Buzzles.

C’est à Cholet que Kevin Séraphin intègre pour la première fois une équipe professionnelle en 2007. Après trois saisons dans le club, il est sélectionné en dix-septième position de la Draft NBA 2010 par le club des Chicago Bulls. Il intègre finalement l’équipe des Wizards de Washington où il joue au poste de pivot.

Kevin Séraphin a aussi une carrière en bleu. En 2009, il remporte une médaille d’argent avec l’équipe de France Espoirs aux championnats d’Europe. Il est même nommé dans le meilleur cinq de la compétition. Pendant l’été 2011, il dispute le championnat d’Europe en Lituanie et remporte avec l’équipe la deuxième place. Sa dernière apparition sous le maillot tricolore date de 2012 aux Jeux Olympiques de Londres où la France s’est faite éliminer par l’Espagne (sa bête noire de toujours) en quarts de finale. Depuis deux ans, Kevin Séraphin n’a plus disputé de compétition avec la France. A l’été 2013, sa franchise (son club, ndlr) ne l’avait pas laissé partir, et cette année un problème au genou l’a retenu, à nouveau.

A l’Appart City Cup, Kevin Séraphin comptait dans son équipe des joueurs comme Tony Parker, Nicolas Batum et Boris Diaw. (crédit photo : M David)

A l’Appart City Cup, Kevin Séraphin comptait dans son équipe des joueurs comme Tony Parker, Nicolas Batum et Boris Diaw. (crédit photo : M David)

 

Dimanche, Kevin Séraphin a participé à l’Appart City Cup, un tournoi de basket organisé à Montpellier par Tony Parker. Souriant et abordable, Kevin Séraphin accepte facilement une interview après son match remporté face à l’équipe du Paris Levallois où il termine meilleur marqueur de la rencontre. Sans tabou, il évoque son futur en équipe de France et les raisons de son absence cet été.

* Dans son interview, Kévin Séraphin parle de Patrick Beesley, directeur technique national de la Fédération Française de Basket-ball. Il évoque aussi Ian Mahinmi venu le remplacer en équipe de France cet été, mais qui s’est blessé au cours de la préparation et qui n’a donc pas pu disputer le championnat du monde.

 

Qu’est-ce que cela t’a fait de rejouer en France ?

 

Combien de temps te vois-tu jouer aux Wizards ?

 

Manon David