LDC : 5ème épisode de l’année

Une semaine positive pour le clubs français, des records qui tombent, des Argentins qui étalent leur grinta, des jolis buts… c’est le menu de la 5ème journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Le top : Les attaquants argentins

Les attaquants argentins ont été intenables cette semaine. Parmi la grande panoplie des avants-centre issus du pays de Maradona, Carlos Tevez a scellé la victoire de la Juventus (0-2) à Malmö. Lionel Messi y est allé de son triplé. De son côté, Lucas Ocampos a donné la victoire à Monaco sur la pelouse du leader du groupe C, le Bayer Leverkusen. Mention spéciale à Sergio Aguerö qui a fait plier le Bayern Munich à lui seul en inscrivant un triplé et en repositionnant son équipe dans la course à la qualification. Les goleadors argentins ont été aussi efficaces que décisifs pour leur équipes respectives. Chapeau messieurs… ou plutôt felicidades !

Le flop : Liverpool.

Il est loin, très loin le temps où l’Europe du football vibrait au rythme de l’hégémonie des clubs anglais. Liverpool, club historique outre-Manche, a retrouvé la Ligue des Champions cette saison dans le groupe du Real Madrid, du FC Bâle et de Ludogorets. À première vue, rien de compliqué, la place de second derrière le Real Madrid semblait leur être promise. Sauf que les Reds ont encore été incapables de battre une équipe à leur portée. Après une défaite contre le FC Bâle la modeste équipe hongroise de Ludogorets, qui est parvenue à égaliser en fin de match par Terziev (88e). Ajoutez à cela leur défaite contre le FC Bâle au match aller, et vous obtenez un Liverpool en ballotage défavorable avant de défier le club suisse à Anfield pour le dernier match des qualifications. Rien n’est perdu pour les coéquipiers de Steven Gerrard, mais il va falloir montrer tout autre chose pour espérer poursuivre l’aventure.

La Surprise : Monaco

Un tir, un but. L’efficacité est redoutable. Depuis le début de sa campagne européenne (5 matchs), le club du rocher n’a inscrit que deux buts pour un seul encaissé. C’est mince, mais ça suffit pour entretenir l’espoir d’une qualification. Les Monégasques l’ont emporté hier, et pas n’importe où : sur le terrain du leader du groupe le Bayer Leverkusen. Une surprise concrétisée par le but plein d’opportunisme de Lucas Ocampos (72e). Résultat, Monaco a été dominé, mais Monaco l’a emporté. C’est une… bonne surprise pour le football français ! Un nul à domicile contre le Zenit permettrait à Monaco de se qualifier pour les huitièmes de finale le 9 décembre prochain.

Le carton rouge : Franck Ribéry

[Il faisait parti de nos tops lors de la dernière journée] Le Français a une nouvelle fois livré une très bonne prestation malgré la défaite et l’infériorité numérique. Toutefois, un geste pourrait coûter cher au Bavarois. Pendant le match, Vincent Kompany, le défenseur mancunien, et Ribéry en seraient venus aux mains. L’attaquant, en réponse à son adversaire qui le prenait par le cou, l’aurait tout simplement giflé. Par chance pour lui, aucune camera n’a capté ce moment mais plusieurs témoins dans le stade ainsi que les photos confirment.

La Fifa pourrait sanctionner Ribéry surtout que celui-ci est un récidiviste.

La stat : 74

C’est le nombre de buts que Lionel Messi a inscrit en Ligue des Champions. Un record. Il dépasse ainsi Raùl qui s’est arrêté à 71. L’Argentin enfile les buts et les records en ce moment. Déjà meilleur buteur de la Liga avec 253 buts, il est maintenant le joueur le plus prolifique dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Attention tout de même, il ne faudra pas ralentir le rythme pour le Barcelonais car Cristiano Ronaldo est à ses trousses avec 71 buts.

Le but : Francesco Totti

38 ans et toujours buteur. Le Romain n’est pas encore à la retraite et c’est tant mieux pour nos yeux. Mardi face au CSKA Moscou, l’attaquant ne s’est pas fait prier pour convertir un coup franc aux 20 mètres. On vous laisse admirer.

Leonardo Jardim semble être le premier surpris par la victoire de son équipe. (Crédit photo : Iconsport)

Leonardo Jardim semble être le premier surpris par la victoire de son équipe. (Crédit photo : Iconsport)

La décla : Léonardo Jardim

« Le football est parfois inexplicable ». Voilà la seule explication qu’à pu donner l’entraîneur monégasque suite au hold-up de son équipe face au Bayer Leverkusen. Le technicien a tout de même ajouté qu’il avait passé beaucoup de temps à analyser le style de jeu des Allemands.

Lucas Vola & Jérémy Satis

Publicités