Geismar

Alain Geismar /

Il a 28 ans à l’époque, il est le secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNE supérieur). C’est le premier à émettre l’idée d’une grève dans l’enseignement supérieur. Le 3 mai il fait d’ailleurs un appel national pour atteindre cet objectif. (crédit photo : Jean-Pierre Rey)