[Carte interactive] Les prisons surpeuplées de Corse et de PACA

Le taux d’occupation moyen des prisons dans les régions PACA et Corse atteint 126%. Celles-ci sont gérées ensemble par la direction interrégionale des services pénitentiaires de Marseille qui compte une quinzaine d’établissement, hors ceux prévus pour l’accueil des mineurs.

La surpopulation dégrade les conditions de vie de chaque prisonnier. Crédit : Brunodesbaumettes

La surpopulation dégrade les conditions de vie de chaque prisonnier. Crédit : Brunodesbaumettes

Les chiffres officiels du ministère de la justice (publiés en décembre 2013) sont alarmants. Plus de 7500 détenus occupent les quatorze prisons des régions PACA et Corse, qui ne devraient en accueillir que 6000. Neuf d’entre elles sont en situation de sur-population, les autres sont occupées à plus de 90%. Seule exception, le centre de détention de Casabandia (Corse) qui n’est remplit qu’à 69%. Sa capacité d’accueil, moins de 200 personnes, est dérisoire. Les centres de détention, réservés aux condamnés à deux ans et plus, sont les moins touchées. Tout le contraire des maisons d’arrêts, telles Nice ou Marseille, remplies jusqu’à plus de 150%.

Lara Pekez & Loïc Masson