Charlie Hebdo : les djihadistes et Anonymous s’affrontent sur le web

Les djihadistes et le collectif de hackers Anonymous se livrent une guerre de communication sur internet, après l’attentat contre Charlie Hebdo.

Il n’aura pas fallu longtemps pour que le web s’enflamme autour de l’attentat meurtrier commis à l’encontre de Charlie Hebdo. Les premiers à avoir allumé la mèche sont les mouvances djihadistes, à commencer par Daesh. L’Etat Islamique s’est réjoui sur Facebook et sur Twitter de l’effroi qui s’est emparé des rues de Paris. Sur certaines pages spécialement dédiées à « l’opération Charlie Hebdo », on peut y lire que « l’Etat islamique montre la grandeur de Dieu en plein centre de Paris ». De nombreuses vidéos sont disponibles, comme celle d’un homme s’exprimant en français et appelant « ses frères de France a tué tous les infidèles ».

Pourtant, le groupe n’a pas revendiqué l’attaque contre Charlie Hebdo. C’est ce qu’il a indiqué dans le bulletin de sa radio Al Bayane (voir tweet ci-dessus), présente en Irak et en Syrie. Même s’il dit ne pas être l’instigateur de cet attentat, Daesh a élevé au rang de héros les frères Kouachi. Cette photo publiée par le porte-parole de l’Etat Islamique en témoigne :

Les djihadistes s’en sont également pris aux musulmans qui condamnent les tueurs de Charlie Hebdo. À leurs yeux, « ceux qui ne se réjouissent pas de la mort des impies sont certainement infidèles à l’Islam »

Anonymous prépare la contre-attaque

Les terroristes utilisent les réseaux sociaux pour diffuser leur propagande. Face à cette situation, le célèbre groupe de hackers Anonymous a décidé de réagir. Le collectif s’est exprimé sur le site Pastebinun forum prisé des hackers. Dans un communiqué entièrement en français, Anonymous a déclaré que « la liberté d’expression est une chose non négociable, s’y attaquer revient à s’attaquer à la démocratie ». Le groupe a prévenu qu’il préparait « une réaction massive et frontale ».

Anonymous a annoncé

Les Anonymous ont annoncé qu’ils interviendraient de manière massive et frontale. Crédit photo: DR

Et cette réaction n’a pas tardé. Anonymous a créé un compte Twitter ayant pour nom « OpCharlieHebdo ». Vendredi à midi, la page ne comptait pas encore 9000 followers. Mais cela ne semble pas arrêter la détermination du collectif de pirates. Anonymous demande l’aide des internautes en leur demandant de recenser l’ensemble des comptes Twitters des djihadistes. Espérons tout de même que cela n’envenimera pas une situation déjà tendue.

Lhadi Messaouden & Pierrick Ilic-Ruffinatti