MIPIM : les Men in Black envahissent Cannes

Du 10 au 13 mars se tenait à Cannes le Marché international des professionnels de l’immobilier. L’occasion de voir la Croisette se remplir de costards-cravates, deux mois avant le Festival international du film.

Les participants prennent une pause. Crédit photo Photo : W. L.-F

Les participants prennent une pause. Crédit photo Photo : W. L.-F

« Un lieu de rencontre entre des architectes et les investisseurs. » C’est par ces mots qu’Eric Marchand, agent immobilier à Miami décrit le Mipim. Plus de 20 000 personnes ont payé le prix fort pour participer à cet événement. Car oui cela coûte cher. 20 000 dollars (presque 19 000 euros) : c’est le prix qu’il faut débourser pour obtenir le précieux pass. Au programme : des conférences. Beaucoup. 250, menées par des experts. On y aborde toutes sortes de sujets : le crowdfunding, l’économie de partage, le stockage, et l’analyse des données massives (ou big data).

Le Palais des festivals habillé aux couleurs du Mipim. Crédit photo : W. L.-F

Le Palais des festivals habillé aux couleurs du Mipim. Crédit photo : W. L.-F

Mais pour Eric Marchand, le Mipim c’est aussi « une occasion pour les villes de se montrer, une vitrine en quelque sorte ». Toutes les plus grandes métropoles mondiales ont ainsi loué un stand pour y exposer leurs projets les plus fous. Cette année on retrouve par exemple Istanbul, Stockholm, Oslo ou encore Lyon et Saint-Nazaire. A la fin de la semaine sont organisés les Mipim Awards. Lors de cette cérémonie, les projets sont classés en dix catégories allant du meilleur projet de régénération urbaine à celui du projet écologique le plus innovant, en passant par le meilleur immeuble rénové. En guise de récompense, les lauréats obtiennent des contrats, une manière de permettre la construction. On retrouve cette année parmi eux l’Oxygène Eco-Tour de Jakarta, en Indonésie, le One Central Park de Sydney ou encore le Boulevard Euroméditerranée de Marseille (on peut découvrir tous les projets gagnants ici).

A peine la cérémonie terminée, tous les regards se tournent déjà vers l’édition japonaise qui se tiendra à Tokyo les 20 et 21 mai prochains. Une opportunité à ne pas manquer pour poser un pied dans le marché de l’immobilier asiatique.

Wilhem Lelandais-Foyer