Matthew McConaughey : sudissime !

L’air du Sud porte l’acteur américain sur la Croisette

Mississippi, Floride, Cannes, ça sent bon le Sud ! En 2012, l’acteur texan Matthew McConaughey gravit les marches du Festival de Cannes avec Mud et Paperboy. Deux films qui concourent en Sélection officielle, avec huit nominations chacun, dont la Palme d’or. Dans Mud, de Jeff Nichols, Matthew McConaughey est un homme en fuite, amoureux, qui trouve refuge sur une île du Mississippi. Deux adolescents lui viennent en aide. Dans Paperboy, de Lee Daniels, McConaughey incarne un reporter du Miami Times. Il retourne dans sa ville natale pour enquêter sur les preuves qui ont condamné un homme à la peine de mort. Matthew tabassé, ensanglanté, attaché les quatre fers en l’air comme un porcelet et sodomisé par ses agresseurs, la scène est trash. Trop, pour la critique du Festival de Cannes. Ce sont des huées qui sanctionnent Paperboy à la fin de la projection. Nicole Kidman, qui simule une fellation, urine sur Zac Efron, les scènes sont brutes de décoffrage. Mud et Paperboy repartent bredouilles du Festival. Mais la carrière de McConaughey est lancée. En costard étriqué dans Un Mariage trop parfait ou dans Comment se faire larguer en 10 leçons ?, Matthew, c’était le minet ciné de seconde zone. La boussole l’a guidé. En 2014, McConaughey décroche un Oscar pour Dallas Buyers Club. Il est également nommé aux Emmy Awards pour son rôle dans la série True Detective. Des récompenses plein Sud : l’ambiance du Texas pour Dallas Buyers Club, celle de la Louisiane pour True Detective.

Alice Gobaud