On a testé pour vous : The Voice Box

Pour sa saison 5 diffusée en 2016 sur TF1, l’émission The Voice inaugure un concept de casting de présélection inédit. Un camion transportant un petit studio se déplace dans 4 grandes villes françaises, pour aller à la rencontre des « talents ». Une équipe de Buzzles a tenté sa chance à Cannes, où la Voice Box s’est installée du vendredi 11 au dimanche 13 Septembre.

Sur le parvis du palais des Festivals, un mystérieux container rouge attire l’œil des passants. Une boite de 15 mètres carrés qui n’est autre qu’un studio d’enregistrement. Accoudés derrière les barrières, des potentiels « talents » se préparent à chanter dans la Voice Box. Ce casting itinérant 3.0 permet à l’émission créée par John De Mol d’aller à la rencontre de son public. Dans la file d’attente, une Cannoise qui vient d’interpréter Hard to say i’m sorry d’Az Yet. Elle espère sortir du lot grâce à ce titre original ; « J’aimerais vraiment être sélectionnée, mais je sais que beaucoup chantent mieux que moi ». Pour faire entendre sa voix, il suffit de s’inscrire sur Twitter pour fixer une heure de passage, ou d’attendre directement sur place.


Dans la Voice Box, Jovanie a interprété Hard to Say I’m Sorry

C’est à notre tour de découvrir ce qui se cache dans la boite. Après un rapide briefing d’une hôtesse, notre duo improvisé se retrouve seul dans ce caisson insonorisé ressemblant à un photomaton géant aux couleurs de The Voice. La procédure à suivre y est expliquée clairement : après avoir confirmé notre identité, nous avons une minute pour chanter a capella la chanson de notre choix. Invisible, la caméra se cache derrière un grand miroir.

The Voice Box Micro

Dans la Voice Box, un écran, une tablette tactile, un microphone et un miroir sans tain. Rien de plus. Crédit photo : Cyrille Ardaud

On se croirait presque dans sa salle de bain, le micro réglable du télé-crochet en plus. Dans ce petit studio itinérant, tout est fait pour mettre en confiance le chanteur, ce qui contraste avec les castings traditionnels lors desquels le regard du jury est un vrai poids pour l’artiste.

« C’est plus facile de ne pas avoir de jury en face de soi », nous confie Carla après sa prestation. « Ici, il n’y a pas de stress car on est face à soi-même. ». Si une prestation, qui peut-être accompagnée d’un instrument, est retenue, le candidat est prévenu sous 15 jours. Dans ce cas, il doit se rendre à Paris pour l’ultime présélection avant de pouvoir rêver aux auditions à l’aveugle. «  Le but de The Voice Box est de découvrir le plus de talents possible. Des talents bruts comme Kenji Girac ou Lilian, on peut les trouver par ce biais là. » explique Neils, community manager sur le projet. Parfois critiquée pour le nombre important de chanteurs déjà professionnels choisis par les coachs, l’émission The Voice cherche aussi à démocratiser les castings aux yeux du public.

Notre performance sur Cendrillon du groupe Téléphone, ne retiendra sûrement pas l’attention de la production de l’émission en charge de visionner toutes les prestations. Heureusement pour nous, il n’y a pas de bêtisiers à The Voice !

Prochain arrêt de la Voice Box, à Nice. Rendez-vous sur l’espace de Brumes du jardin Albert 1er du vendredi 18 au dimanche 20 septembre.

Cyrille Ardaud et Nicolas Faure

ERRATUM : une erreur s’est produite lors de la rédaction de cet article. Le prénom Déborah a malencontreusement substitué celui de Jovanie. La rédaction de Buzzles s’est empressée d’amender l’égarement