En avant les premières : le festival art et essai des Arcades

Pour la cinquième année consécutive, le cinéma des Arcades organise le festival En avant les premières. L’occasion pour les cinéphiles cannois de découvrir huit films en avant-première.

Huit avant-premières en cinq jours et en tarif réduit, c’est ce que proposaient le cinéma des Arcades et l’espace Miramar aux passionnés de cinéma. Du 24 au 28 septembre, le public cannois a pu découvrir avant les autres des films comme Un début prometteur, d’Emma Luchini, Mia Madre, un drame de Nanni Moretti, le déjanté Asphalte de Samuel Benchetrit, ou encore le film d’animation Phantom Boy. Des films qui vont sortir pour certains plusieurs mois après leur projection cannoise et qui sont parfois suivis d’un buffet, d’un verre ou d’un goûter.

gouter

Avant la séance de Phantom Boy, les spectateurs ont pu apprécier un goûter proposé par le cinéma. (Crédit photo : Cyrille Ardaud)

Læticia Mazeran, directrice des Arcades, a créé ce festival en 2010 lorsqu’elle travaillait au cinéma Les Arcades de Salon-de-Provence. Une fois installée à Cannes, la mise à l’honneur d’En avant les premières était pour elle une évidence. « Le public cannois est très cinéphile, très au courant des sorties », le festival a donc rapidement trouvé sa place dans le cinéma de Cannes.

Læticia Mazeran à propos de la création du festival :

« On souhaite réellement préserver notre ligne éditoriale en présentant des films art et essai », explique la directrice du cinéma. Seulement, l’enjeu du festival est d’éviter la projection de films déjà présentés lors du Festival de Cannes, que les cinéphiles cannois ont souvent déjà vus : « On essaie au maximum d’éviter les films du Festival de Cannes. Cette année la sélection s’est beaucoup faite sur le Festival de Berlin, puisque ces films sont totalement inédits pour le public cannois », précise-t-elle.

Cette année, En avant les premières a notamment été l’occasion d’un premier partenariat avec le BTS audiovisuel de Cannes qui a présenté avant chaque projection un court-métrage du festival Tous en short, qui réunit plusieurs BTS audiovisuel de France. « C’était l’occasion de mettre à l’honneur les BTS qu’on croise toute l’année au cinéma, que ce soit pour leurs études ou pour le plaisir », affirme Laeticia Mazeran. Les spectateurs ont ainsi pu découvrir le travail des étudiants sur grand écran.

Les cinéphiles cannois sont avides de ces séances exceptionnelles

Le festival des avant-premières permet au cinéma indépendant des Arcades de remplir ses salles l’espace d’un long week-end, et de présenter des films souvent boudés des spectateurs et qui ne passent pas dans toutes les villes. En avant les premières met ainsi en lumière des films qui sortiront dans plusieurs mois et qui sont parfois présentés par une partie de l’équipe du film. Laurent Laffargue était présent jeudi 24 septembre à l’espace Miramar pour présenter son film Les rois du monde. L’année dernière, l’actrice Marina Foïs s’était déplacée à Cannes pour l’avant-première de Tiens-toi droite.

Læticia Mazeran, sur les difficultés de programmation de certains films :

Au vu de son succès, En avant les premières reviendra en 2016. « Chaque année le festival est une réussite, les spectateurs cannois sont très contents de ces projections », estime la directrice des Arcades.

Le festival se poursuivra-t-il l’année prochaine ? La réponse de Læticia Mazeran est sans équivoque :

Cyrille Ardaud
Emilie Unternehr