[Radio] Yasmina Khadra : « la Libye est un dépotoir »

L’auteur algérien Yasmina Khadra était présent lors du Festival du livre de Mouans-Sartoux qui s’est tenu au début du mois. L’occasion pour lui de faire la promotion de son dernier ouvrage, La dernière nuit du Raïs et d’évoquer la situation actuelle en Libye.

yasmina khadra

L’écrivain est venu présenter son ouvrage au Festival du livre de Mouans-Sartoux. Crédit Photo : AFP

Yasmina Khadra s’est rendu à Mouans-Sartoux dans le cadre du Festival du livre, un peu plus d’un mois après la parution de son dernier livre, La dernière nuit du Raïs. Un ouvrage qui retrace la dernière nuit du « tyran » et où l’écrivain se mue, le temps d’un récit à la première personne, en Mouammar Kadhafi. Un dictateur qui l’a fasciné tant par sa personnalité que par les « rêves qu’il portait ». En voulant le replacer en tant qu’homme et non comme dictateur politique, Yasmina Khadra décrit un personnage « messianique ». « Il se sentait investi d’une mission quasi-divine, et jusqu’à son dernier souffle, j’en suis persuadé, il espérait un signe du destin qui l’épargnerait », déclare-t-il.

Après plus de deux heures de conférence devant une salle comble, l’auteur a pu constater que sa côte de popularité n’avait pas baissé en France, notamment auprès de son lectorat féminin. Un brin charmeur, l’ex-militaire algérien a ensuite partagé une séance de dédicaces pendant près d’une heure. Courtois, il a aussi pris le temps de répondre à nos questions.


Propos recueillis par Loris Bavaro