Twitter RineJah

Certains ont voulu encrer l’arme synonyme de leur désespoir. (Crédit photo : Twitter/@RineJah)