LDC : 6ème journée

Un Real Madrid qui déroule, La Gantoise qui se qualifie à la surprise générale, Manchester United qui passe à la trappe, Olivier Giroud en grande forme et Iker Casillas dans l’Histoire… Tout ce qu’il faut retenir de cette dernière journée de ligue des champions.

Top : Real Madrid

Un record de plus pour le Real ! Les Merengue ont réalisé un véritable festival offensif, mardi soir, en étrillant le club suédois de Malmö (8-0). Jamais une telle différence n’avait été faite dans l’histoire de la Ligue des champions. Déjà assurés de la première place du groupe A avant la dernière journée, les hommes de Rafael Benitez, fragilisés depuis la cuisante défaite dans le Clasico, ont fait taire les critiques en dominant le match de la tête et des épaules. Cristiano Ronaldo et Karim Benzema ont grandement contribué à ce succès, en signant respectivement un quadruplé et un triplé, face à une faible équipe suédoise. L’affaire de la « sextape » n’a donc pas entamé le moral de Benzema, qui enchaîne les bonnes performances depuis la révélation des écoutes téléphoniques. Madrid fait donc toujours partie des favoris de la compétition, même dans les conditions actuelles.

Flop : Manchester United

Les Red Devils sont K.O. Défaits mardi soir sur le terrain du Vfl Wolfsburg (3-2), les joueurs de Manchester United ont été éliminés, dès les phases de poules de la Ligue des champions. Une anomalie pour un club de ce rang, mais logique au vu de ses prestations du moment. Pourtant, Anthony Martial avait mis sur de bons rails l’équipe de Manchester, en ouvrant le score, après un échange avec Mata (10’). Malheureusement, trois minutes plus tard, le défenseur Naldo égalise d’une belle reprise, sur un coup franc de Rodriguez. Wolfsburg domine de plus en plus la rencontre, alors que le jeu des Red Devils se désorganise au fil des minutes. C’est donc logiquement que Vieirinha double la mise, à la suite d’un joli mouvement à trois (29’). Dans le deuxième acte, les débats s’équilibrent peu à peu. Sur corner, Guilavogui marquait contre son camp pour permettre à United d’égaliser et d’espérer. Mais Naldo, encore lui, redonnait l’avantage à son équipe, sur corner, enterrant définitivement les hommes de Louis Van Gaal. Cette défaite remet en cause la stratégie de l’entraîneur néerlandais, tout comme le recrutement du club et les joueurs eux-mêmes.

La détresse de David De Gea, le gardien de but, et de tous les joueurs de Manchester United après cette élimnation (Crédits photo : http://www.express.co.uk/)

La détresse de David De Gea, le gardien de but, et de tous les joueurs de Manchester United après cette élimnation (Crédits photo : http://www.express.co.uk/)

La perf’ : La Gantoise

La surprise vient de Belgique ! La Gantoise s’est qualifiée brillamment pour la phase finale de la compétition, en battant le Zénith Saint-Pétersbourg, invaincu jusque-là (2-1). C’est la première fois qu’un club belge se qualifie pour les 8èmes de finale, depuis l’instauration des phases de poules lors de la saison 2002-2003. Les Buffalos ont pris l’avantage grâce au premier but de l’attaquant belge Romain Depoitre (18’), dans une première période dominée par Gand. Le Zénith égalisait en milieu de seconde période, par son meilleur buteur Dzyuba (65’), dans un temps faible de l’équipe belge, mais Milicevic assurait la qualification en marquant d’une reprise du droit (78’). Cette qualification montre donc que, même avec un petit budget (35 millions d’euros pour La Gantoise), on peut exister en Ligue des champions. Une équipe pleine d’envie et de hargne, qui propose un jeu basé sur la possession de balle. Elle sera à suivre durant les 8èmes de finale.

Les joueurs de La Gantoise en communion avec leur public après leur qualification historique. (Crédit : 7sur7.be)

Les joueurs de La Gantoise en communion avec leur public après leur qualification historique. (Crédit : 7sur7.be)

Le chiffre : 158

Hier soir, Iker Casillas est rentré dans l’histoire de la Ligue des champions. Le gardien du FC Porto est devenu le joueur ayant disputé le plus de matchs de la compétition européenne. Titulaire avec son club du FC Porto, l’Espagnol a pris part à sa 158ème rencontre dans la compétition. Il dépasse ainsi d’une longueur Xavi, l’ancien milieu de terrain du FC Barcelone. Iker Casillas avait fait ses débuts en Ligue des champions lors de la saison 1999-2000 face à l’Olympiakos (match nul 3-3).

Le frenchie : Olivier Giroud

Arsenal se devait de gagner par deux buts d’écart pour passer en huitièmes de finale. Olivier Giroud s’est chargé de faire le travail. L’attaquant des Gunners a brillé hier soir sur la pelouse de l’Olympiakos. Le Français s’est offert son premier triplé en en Ligue des champions avec trois buts, de la tête (29ème), du pied gauche (49ème) et sur penalty (67ème). Cette victoire permet aux hommes d’Arsène Wenger de finir deuxième du groupe F avec 9 points, devant leurs adversaires du soir grâce à la différence de buts.

Le bonus Ligue Europa : Le but de Maxwell Cornet (Lyon)

37ème minute, sur la pelouse de Mestalla, à Valence. Lyon pousse depuis une dizaine de minutes et s’est procuré quelques occasions de but, sans jamais concrétiser. Dans le rond central, Rafael intercepte un ballon espagnol et sert Maxime Gonalons. Le milieu de terrain sert Maxwell Cornet sur le côté droit. L’attaquant de 19 ans fixe Gaya, le défenseur droit du Valence CF, repique à l’intérieur et décroche une frappe limpide du pied gauche qui finit sa course dans la lucarne opposée de Domenech, le gardien valencien, pourtant impeccable jusque là. Un but qui ne risque pas d’arranger les affaires de Claudio Beauvue, de plus en plus discuté du côté de l’OL.

//platform.twitter.com/widgets.js

Le tweet qui nous a fait sourire

//platform.twitter.com/widgets.js
Si Cristiano Ronaldo a inscrit un quadruplé mardi soir face à Malmö, certains n’ont pas oublié que Robert Lewandowski avait réalisé pareil exploit en Ligue des Champions… face au Real Madrid. C’était le 24 avril 2013. Lewandowski, qui portait encore les couleurs du Borussia Dortmund, s’était offert le luxe de passer quatre buts aux Madrilènes en demi-finale de la compétition.

L’équipe type :

Equipe type LDC 6e journée

Les resultants :
(Q) Paris SG 2 – 0 Shaktior Donetsk
(Q) Real Madrid 8 – 0 Malmö
(Q) VFL Wolfsburg 3 – 2 Manchester United
(Q) PSV Eindhoven 2 – 1 CSKA Moscou
Galatasaray 1 – 1 FC Astana
(Q) Benfica 1 – 2 Atlético Madrid (Q)
(Q) Manchester City 4 -2 Borussia Mönchengladbach
FC Séville 1 – 0 Juventus Turin (Q)
Bayern Leverkusen 1 – 1 FC Barcelone (Q)
(Q) AS Rome 0 – 0 BATE Borisov
Dinamo Zagreb 0 – 2 Bayern Munich (Q)
Olympiakos 0 – 3 Arsenal (Q)
Dynamo Kiev 1 – 0 Maccabi Tel-Aviv
(Q) Chelsea 2 – 0 FC Porto
Valence CF 0 – 2 Oylmpique Lyonnais
(Q) La Gantoise 2 – 1 Zenith St-Petersbourg (Q)

Florian Leyvastre

Maxime Gil

Publicités