On a marché dans Pyongyang : excursion dans un pays totalitaire

La Corée du Nord est un pays mal connu. C’est l’une des dernières dictatures communistes au monde et le visiter est presque impossible. Une famille française a pu y passer une année entière. En revenant en France, les parents se sont choisi un pseudonyme, Abel Meiers, et ont écrit un livre sur leur expérience : la mort de Kim Jong-il, la séparation entre les Coréens et les Occidentaux, les cérémonies gigantesques… Ils ont vu tout cela de leurs propres yeux et ont choisi de le raconter dans On a marché dans Pyongyang. Buzzles s’est entretenu avec eux.

La famille Meiers a apprécié l'expérience, et n'hésiterait pas à la retenter. (Crédit photo : Guillaume Soudat)

La famille Meiers a apprécié l’expérience, et n’hésiterait pas à la retenter. (Crédit photo : Guillaume Soudat)

Fin 2011, début 2012, vous arrivez à Pyongyang. Quelle est alors votre première impression ?

 

Quelle était votre conception du pays avant d’atterrir en Corée du Nord ? 

 

Avez-vous pris des précautions particulières au cours de votre séjour ? 

 

Quel est le niveau de vie actuel en Corée du Nord ?

 

Comment le régime nord-coréen traite-t-il le sujet du handicap ?

 

Quel est l’état de la presse et de la circulation de l’information en République populaire démocratique de Corée ?

 

Le sport a-t-il une valeur importante dans la société nord-coréenne ?

 

Selon vous, comment réagirait un nord-coréen à la lecture de votre ouvrage On a marché dans Pyongyang ?

 

Propos recueillis par Lucile Moy et Wilhem Lelandais-Foyer

 

Publicités