Kobe Bryant : l’élève a-t-il dépassé le maître ?

Toute sa carrière, Kobe Bryant, star de la NBA, a cherché à dépasser son mentor Michael Jordan. Il prendra sa retraite à la fin de la saison, après une carrière exceptionnelle. Mais a-t-il vraiment vaincu le mythe Jordan ? Voici une analyse statistique.

« Je te mettrais une branlée si on jouait en un ­contre ­un ». Ces mots, ce sont ceux de Kobe Bryant, alors âgé de 17 ans, adressés à Michael Jordan, 33 ans. Nous sommes en 1996. Celui que l’on nommera plus tard « Black Mamba » n’en est encore qu’à sa première saison NBA. Il marque à peine 7 points par match. De l’autre côté, « His Airness » a déjà remporté 4 titres NBA, 4 autres de meilleur joueur et 7 de meilleur marqueur. Bryant a encore tout à prouver dans la Grande Ligue alors que son aîné a déjà marqué l’histoire du basket.

Symétries

Kobe Bryant a toujours été obsédé par Michael Jordan. « Quand je suis arrivé en NBA, Michael faisait peur à tout le monde. Tous les joueurs étaient terrifiés par ce gars, mais vraiment terrifiés. Je n’ai jamais compris pourquoi et j’étais le seul qui voulait le défier et apprendre de lui « , s’étonne-t-il.

12490361_1659261681014492_1260146368_o

Kobe Bryant (à gauche) et Michael Jordan ont des mensurations semblables : 1m98 pour plus de 95 kilos. Crédit Photo : Flickr

Une volonté d’apprendre « qui tourne à l’obsession « , selon Phil Jackson. L’entraineur aux 11 titres NBA sait de quoi il parle : il a eu les deux joueurs sous ses ordres. « Son obsession pour Michael était manifeste. Non seulement, il a réussi à jouer comme Michael, mais il est allé jusqu’à adopter des mimiques de MJ », continue le coach. « Même Jordan a dit que Kobe est le seul joueur qui peut être comparé à lui. Et je dois lui donner raison. » Les fans ne se gênent pas pour nous en apporter la preuve en vidéo :

Une obsession qui atteint son point d’orgue le 15 décembre 2014. Ce jour là, Kobe Bryant inscrit son 32 293ème point. Il prend alors la troisième place de Jordan au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire de la NBA.

Malgré le podium de l’outsider, les fans considèrent que Michael Jordan reste le GOAT (Greatest Of All Time) et que Kobe Bryant n’est qu’une pâle copie de Sa Majesté.

Bryant 1

Bryant 2

Bryant 3Bryant 4

Une copie tout de même adoubée par Michael Jordan qui le qualifie de “petit frère” dans une vidéo. Au-delà des comparaisons, ils ont tout deux marqué l’histoire de leur sport. Et ne laissent personne indifférent

Wilhem Lelandais-Foyer

Matthias Somm

Publicités