Le Nord et le Sud-Ouest, régions les plus touchées par le chômage

Les grandes régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon sont les plus touchées par le chômage.

C’est leur priorité. Avec la mise en place officielle des grandes régions, les nouveaux présidents s’apprêtent à faire face à un véritable défi. Le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et le Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon sont les régions les plus impactées par le chômage, selon l’INSEE. A l’inverse, avec 8,8% de chômage, le Pays de la Loire, la Bretagne, l’Ile-de-France et la Rhône-Alpes-Auvergne sont les régions dans lesquelles on trouve le moins de demandeurs d’emploi.

Le chômage dans les nouvelles régions. (Crédit photo : capture Google Map)

Le chômage dans les nouvelles régions. (Crédit photo : capture Google Map)

Le chômage chez les jeunes dans les nouvelles régions. (Crédit photo : capture infogr.am)

Le chômage chez les jeunes dans les nouvelles régions. (Crédit photo : capture infogr.am)

 

L’heure est donc aux solutions. Xavier Bertrand, fraîchement élu à la tête du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a fait de l’emploi sa première priorité. Il a lancé mardi 5 janvier le « Proch’emploi », un numéro vert à destination des demandeurs d’emplois. L’objectif : rapprocher les chômeurs des employeurs, sans pour autant concurrencer Pôle Emploi. Six standardistes répondront aux demandeurs d’emploi et entrepreneurs à la recherche de nouvelle têtes entre 8 h et 18 h.

Sauver le BTP

De son côté, Carole Delga, la présidente socialiste de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon, deuxième région la plus touchée par le chômage, annonçait lors de son premier discours lundi 4 janvier, un « plan Marshall » pour l’emploi dans le BTP. La présidente de la région promet une enveloppe de 800 millions d’euros pour 2016. L’objectif : répondre à la crise que connaît le secteur du BTP. Elle a précisé lors de la conférence de presse que ce plan concernerait « la construction de lycées et la rénovation d’établissements » ainsi que « le domaine routier », la « rénovation des voies ferrées » et « les équipements culturels à construire ». Carole Delga affiche donc clairement l’emploi comme sa priorité, elle organisera en automne une conférence régionale pour l’emploi et la croissance.

Emilie Unternehr

Publicités