Les pronostics de Buzzles pour l’Euro de handball

Dans neuf jours, le coup d’envoi de l’Euro 2016 de handball sera donné en Pologne. Voici un petit récapitulatif des équipes qui vont marquer l’Euro.

La grande favorite : la France

5550357387_019817d582_z

L’équipe de France se présentera à l’Euro sans Xavier Barachet, son arrière droit titulaire. (Crédit Photo : Flickr)

Qui d’autre ? L’équipe de France de handball depuis 2000 c’est quatre titres de champion du monde, trois de champion d’europe et deux médailles d’or olympiques. Dès qu’elle participe à une compétition elle en est favorite. C’est aussi simple que ça. Personne n’a encore trouvé la parade et les Experts continuent de s’approprier les titres internationaux.

L’entraineur des bleus Claude Onesta n’est cependant pas prêt à assumer l’étiquette de favori. Les absences pourront en effet coûter cher aux français. Le banc a été dépeuplé et les cadres de l’équipe de France commencent à veillir (Nikola Karabatic a 31 ans, Michael Guigou 33, Luc Abalo 31, Daniel Narcisse 36 et Thierry Omeyer 39) et auront du mal à enchainer les matchs comme lors de leurs jeunes années.

Attention toutefois, l’Euro n’est pas la priorité de la sélection française. Les jeux olympiques de Rio débuteront dans moins de 6 mois et les cadres de l’équipe voudront surement s’offrir une médaille pour ce qui sera surement leurs derniers jeux olympiques.

Chance de remporter le titre : 40%

Les outsiders : Pologne et Danemark

Mikkel_Hansen

Mikkel Hansen est le meilleur marqueur du championnat français avec 122 buts. (Crédit Photo : Wikipédia)

L’équipe du Danemark reste sur deux finales consecutives lors des deux derniers Euros. Elle pourra encore une fois s’appuyer sur le bras droit de Mikkel Hansen. Le meilleur joueur du monde 2011 est capable de marquer 10 buts par match et de porter son équipe en attaque comme peu de joueurs avant lui. Il pourra en plus compter sur Nikklas Landin. Le gardien de but s’affirme de plus en plus comme l’un des meilleurs au monde et aura à cœur de grimper encore dans la hierarchie pendant la competition.

Chance de remporter le titre : 20%

La Pologne a réussi l’exploit de grimper sur le podium lors du dernier mondial en écartant l’Espagne au terme d’un match serré (29-28) en petite finale. Un excellent résultat pour une équipe habituée au milieu de tableau. Elle aura à cœur de confirmer ses progrès devant son public. Il faudra par contre ne pas se louper au demarrage : le tirage au sort a placé le pays organisateur dans la même poule que l’équipe de France. La Pologne alignera un groupe sans grande star mais sa force collective et le soutien de son public devraient suffire pour en faire un adversaire redoutable.

Chance de remporter le titre : 15%

Le coup de cœur : la Croatie

Ivano

Ivano Balic a été élu deux fois meilleur joueur du monde. (Crédit Photo : Wikipédia)

La grande rivale de l’équipe de France aura un rôle à jouer dans la compétition. Les années 2000 ont été rythmées par les affrontements entre les deux équipes. D’un côté Ivano Balić, le Mozart des Balkans, son toucher de balle et sa science du jeu, de l’autre Niko et sa puissance. Chacune de leurs confrontations a été l’occasion de voir ces deux joueurs fantastiques rivaliser lors de duels mémorables. Parfois à la limite de l’affrontement physique comme au Mondial 2009 où les deux hommes s’étaient retrouvés tête contre tête.

Aujourd’hui, Ivano Balić est à la retraite. Mais la nouvelle génération emmenée par le vétéran Igor Vori (35 ans) aura à cœur d’envoyer un message au reste de la planète handball et d’honorer Balić. Alors un petit Croatie-France en finale ça vous dit ?

Chance de remporter le titre : 10%

Wilhem Lelandais-Foyer

Publicités