Ces produits français que les Américains s’arrachent

Le Consumer Electonics Show 2016 s’est ouvert ce mercredi 6 janvier 2015 à Los Angeles. 190 start-up tricolores ont fait le déplacement pour présenter leurs dernières innovations. Mais depuis plusieurs années, certaines marques sont déjà extrêmement populaires aux Etats-Unis.

1. Les drones Parrot font planer la NASA

Les drones français rencontrent un énorme succès outre-Atlantique. A tel point que la société Parrot, créée par Henry Seydoux, et qui écoule chaque année 700 000 drones dont une grande majorité aux Etats-Unis, intrigue l’agence spatiale américaine. La NASA a en effet utilisé ces jouets vendus au grand public entre 100 et 1000€ afin d’expliquer aux visiteurs du Kenney Space Center (Floride) les principes de l’aéronautique.

Parrot rencontre un très grand succès en France, comme à l'international avec ses drones grands publics. (Crédit Photo : Parrot)

Parrot rencontre un très grand succès en France, comme à l’international avec ses drones grands publics. (Crédit Photo : Parrot)

2. Poma soulève des montagnes aux Etats-Unis

Avec un chiffre d’affaire de 155 millions d’euros en 2014 dont 57% à l’exportation, la société grenobloise de remontées mécaniques, Poma, est le leader du marché nord-américain. De nombreuses villes font appel à ses produits pour l’installation de remontées mécaniques, mais également de manèges en milieu urbain, à l’instar du téléphérique de Roosevelt Island à New York ou des nacelles de la grande roue de Las Vegas, la plus grande roue au monde. Les remontées Poma, équipent également la plupart des stations de ski aux Etats-Unis et au Canada.

Le téléphérique de Roosevelt Island, installé en 1976 et entièrement rénové en 2010 par Poma, est une attraction très touristique. (Crédit Photo : francaisnewyork.net)

Le téléphérique de Roosevelt Island, installé en 1976 et entièrement rénové en 2010 par Poma, est une attraction très touristique. (Crédit Photo : francaisnewyork.net)

3. Les friteuses de Seb ont la patate grâce à Oprah Winfrey

Les américains adorent les fameuses French Fries et ont par ailleurs décidé de diminuer leur consommation d’huile.  Défi réussi, grâce à l’entreprise lyonnaise Seb qui produit la friteuse Actifry, permettant de faire frire des aliments avec un minimum d’huile. Suite à un tweet vantant les mérites du produit publié par la célèbre présentatrice de télévision Oprah Winfrey, les ventes se sont envolées aux Etats-Unis, atteignant plusieurs milliers de pièces écoulées en quelques jours.

Sur les réseaux sociaux, Oprah Winfrey, présentatrice de télévision a vanté les mérites de cette friteuse française. Quelques heures après, les ventes ont littéralement décollé. (Crédit Photo : Twitter)

Sur les réseaux sociaux, Oprah Winfrey, présentatrice de télévision a vanté les mérites de cette friteuse française. Quelques heures après, les ventes ont littéralement décollé. (Crédit Photo : Compte Twitter d’Oprah Winfrey )

4. Withings gardent la forme aux Etats-Unis !

Withings, entreprise spécialisée dans la conception d’objets connectés à internet depuis 2008, réalise plus de la moitié de ses ventes aux Etats-Unis. Vendus, entre autres dans les magasins d’Apple, ces produits touchent principalement au domaine de la santé et du bien-être. Installée à Issy-les-Moulineaux, en région Parisienne, la société s’est faite connaître grâce à un pèse-personnes qui permet de suivre l’évolution de ses masses grasse et maigre. Elle commercialise également un pèse-bébés, un babyphone, un tensiomètre et depuis peu le Withings Pulse qui mesure le rythme cardiaque et le nombre de pas. Une application sur smartphone et un site Internet permettent, ensuite de récupérer et de suivre les données collectées par ces appareils.

Cette balance, développée par Withings vous permet de suivre depuis votre smartphone votre poids, masse graisseuse... (Crédit Photo : electroguide.com)

Cette balance, développée par Withings vous permet de suivre depuis votre smartphone votre poids, masse graisseuse… (Crédit Photo : electroguide.com)

5. Ça roule pour l’Autolib à Indianapolis !

Voilà quatre ans que Vincent Bolloré a mis en place les véhicules Autolib’ à Paris. Depuis le printemps 2014, vous pouvez également emprunter leurs petites sœurs, les BlueIndyà Indianapolis, une ville à l’Est des Etats-Unis. Ces petits véhicules électriques, disponibles à la location en libre-service et présentant une autonomie de 250 kilomètres devraient s’exporter prochainement à Londres et Singapour.

Le groupe Bolloré à exporté sa BlueCar à Indianapolis, aux Etats-Unis. (Crédit Photo : insideevs.com)

Le groupe Bolloré à exporté sa BlueCar à Indianapolis, aux Etats-Unis. (Crédit Photo : insideevs.com)

6. Les bornes tactiles d’Acrelec touchent du doigt le marché Américain

Walmart, le leader mondial de la grande distribution, a décidé d’installer des bornes tactiles dans ses supermarchés pour réduire le temps d’attente des clients, et c’est à l’entreprise française Acrelec, qu’il a fait appel. Durant les prochains mois, le géant de l’Arkansas installera progressivement ces bornes dans ses quelques 4500 magasins américains. Des bornes du même types, développées par la PME parisienne depuis 2002, sont actuellement en service en France, dans des chaines telles que Carrefour, Macdonald ou Quick

Acrelec a développé des bornes permettant de réduire le temps d'attente des clients. (Crédit Photo : Acrelec)

Acrelec a développé des bornes permettant de réduire le temps d’attente des clients. (Crédit Photo : Acrelec)

7. Ubisoft mène la danse dans le secteur des jeux-vidéos

Le célèbre jeu-vidéo de danse, où le joueur doit suivre une chorégraphie sur différents titres musicaux, est l’un des plus vendus dans le monde. Le jeu a été développé par le studio français Ubisoft et a été écoulé à près de 55 millions d’exemplaires, dont un tiers aux Etats-Unis. Un succès planétaire, notamment auprès des adolescents, qui permet à l’entreprise parisienne d’atteindre chaque année plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaire.

Just Dance, l'un des jeux-vidéos les plus populaires auprès des adolescents, a été développé par le studio français Ubisoft. (Crédit Photo : Ubisoft)

Just Dance, l’un des jeux-vidéos les plus populaires auprès des adolescents, a été développé par le studio français Ubisoft. (Crédit Photo : Ubisoft)

8. Criminal Case, le « jeu Facebook de l’année »

Développé par le petit studio parisien Pretty Simple, le jeu Criminal Case, disponible depuis 2012 sur le réseau social Facenbook et élu en 2014 « jeu de l’année », propose aux utilisateurs d’endosser la casquette d’un détective, devant trouver des pièces à convictions sur des scènes de crimes en un temps limité. Le jeu cartonne avec plus de 200 millions de joueurs à travers le monde, dont près du quart aux Etats-Unis, où Criminal Case y est plus populaire que Candy Crush.

Le jeu Criminal Case propose aux joueurs d'endosser le rôle de détective sur des scènes de crime. (Crédit Photo : Pretty Simple)

Le jeu Criminal Case propose aux joueurs d’endosser le rôle de détective sur des scènes de crime. (Crédit Photo : Pretty Simple)

Cyrille Ardaud

Publicités