[CES 2016] La réponse des constructeurs automobiles #4/6

Du 6 au 9 janvier, le Consumer Electronics Show (CES), plus grand salon technologique du monde, se réunit pour son édition 2016. Alors que la Silicon Valley se prépare à rentrer dans le secteur de l’automobile, certains constructeurs historiques ont profité du CES pour montrer qu’ils ne se laisseront pas écraser par Tesla, Apple, Google et les autres géants de l’innovation.

Volkswagen présente le Budd-e, un concept de mini-van électrique

Tout juste sorti du scandale du trucage de ses moteurs Diesel, l’Allemand avait promis de frapper fort lors de cette édition du CES. C’est avec le Budd-e que l’entreprise se prépare à un avenir proche où les géants informatiques régneront sur l’automobile mondiale.

V1

Le Budd-e est une sorte de mini-van aux configurations diverses, jonglant entre un style rétro et une technologie de pointe avec le 100% électrique (Image Volkswagen)

Le Budd-e n’est qu’un concept, c’est une vision du futur de Volkswagen par Volkswagen. L’entreprise a présenté la Modular Electric Platform, système d’alimentation électrique reprenant la formule de l’Américain Tesla. Le groupe annonce une batterie permettant de rouler 600km même si la méthode de calcul utilisée laisse penser que le véhicule sera moins performant. La voiture est une des premières à pouvoir se (re)charger sans câble, on imagine alors des places de parking inductives qui pourraient recharger un tel véhicule.

V2

La Modular Electric Platform reprend le modèle inventé par Tesla. Des batteries géantes sont situées tout au long du véhicule (en blanc) alors que les moteurs se trouvent entre les roues. (IMAGE Volkswagen)

Mais Volkswagen insiste énormément sur la partie logicielle et pratique de son véhicule qui se veut tout connecté ! Ainsi, un « Hey Budd-e » vous permettra d’appeler l’assistant virtuel de la voiture, il sera alors possible de lui demander de réaliser différentes actions (par exemple : « Hey Budd-e, ouvre le coffre. »). Le conducteur disposera d’une multitude de fonctions dans son véhicule. Petit détail amusant : les portes s’ouvrent toute seules si vous vous approchez du mini-van.

V3

Le système d’exploitation du Budd-e est très complet. Volkswagen réussit à afficher une multitude d’informations et de possibilités sur un écran large de très grande qualité. (Image Volkswagen)

Le véhicule n’est pas capable de conduire seul en revanche. Un comble pour une voiture du futur alors que tous les constructeurs se battent pour des voitures autonomes (Tesla et Google sont déjà prêts). Le Budd-e représente néanmoins un indice sur l’avenir de l’Allemand.

D’ailleurs, lors du précédent CES, Volkswagen avait annoncé la Golf R-Touch, véhicule 100% électrique. L’entreprise a profité de l’édition 2016 pour annoncer son successeur : la e-Golf Touch. Il a été annoncé que sa commercialisation était imminente ! Cette version 2016 apporte de nombreuses nouveautés connectées comme un écran de 9,2 pouces ou une fonctionnalité « Hello Volkswagen » pour réveiller l’assistant vocal du véhicule.

BMW présente son « i Vision Future Interaction Concept »

BMW est un des premiers constructeurs automobiles à avoir proposé de vrais véhicules électriques ces dernières années. Les modèles i3 et i8 ont tous deux été salués pour leur innovation. À l’occasion du CES 2016, BMW a dévoilé une déclinaison conceptuelle de son prochain véhicule, l’i8 Spyder : le i Vision Future Interaction Concept.

B1

Lors du CES de Las Vegas, BMW a dévoilé son véhicule aux courbes futuristes, inspiré de son prochain modèle i8 Spyder. (Image The Verge)

Si le véhicule est très connecté, possède un écran géant de 21 pouces et des informations affichées en 3D, on retiendra surtout l’autonomie complète de la voiture. Le BMW i Vision Future Interaction Concept propose des solutions concrètes en matière de pilotage automatique, on est ici tout proche d’une version commercialisable.

BMW propose également AirTouch, un système permettant de contrôler son véhicule et son écran avec des gestes, aucun contact n’est nécessaire. BMW se prépare donc à sortir une version finalisée de son concept : le i8 Spyder, une commercialisation qui devrait arriver d’ici quelques années.

Un partenariat entre Ford et Amazon

Alors que des rumeurs annoncent un véhicule co-signé Google et Ford pour très bientôt, le PDG de Ford Mark Fields a annoncé avoir scellé un partenariat avec Amazon pour intégrer les voitures de l’Américain au système de domotique créé par le géant du commerce.

F1

A gauche, le patron de Ford, Mark Fields, à Las Vegas le 5 janvier 2016 (Image AFP). A droite, le système de majordome Echo d’Amazon. (Image Amazon)

Ainsi, 15 millions de véhicules Ford déjà équipés du système Sync sont concernés par cette annonce. Ford souhaite que votre garage s’ouvre tout seul, que vous puissiez consulter votre niveau de carburant depuis votre smartphone ou fermer une fenêtre à distance. Le système utilise Echo, le cylindre/majordome d’Amazon sorti l’année dernière qui s’occupe de connecter tous les objets de votre maison. Ce partenariat avec l’entreprise de Jeff Bezos commencera dès cette année.

Enfin, Ford a rappelé prendre très au sérieux les véhicules sans chauffeur. Le constructeur triplera son nombre de tests cette année.

Nicolas Lellouche

Publicités