[FIPA] Loro di Napoli : les réalités contemporaines à travers le prisme du sport

Le FIPA propose dans sa catégorie « Documentaire de création », le film Loro di Napoli du réalisateur Pierfrancesco Li Donni. Une heure et neuf minutes de film qui vous transportent au cœur de l’atypique équipe de l’Afro Napoli United.

 

Naples, berceau du football italien, voit naître dans ses quartiers modestes l’Afro Napoli United. Une équipe de football qui se singularise par un multiculturalisme exacerbé et qui compte dans ses rangs cinq Italiens et 15 migrants. Un quota d’immigrés trop élevé pour que l’équipe puisse concourir en championnat national.

Débute une course contre la montre du président de l’Afro Napoli pour inscrire ses joueurs avant le début du championnat. Les complications s’accumulent, tout comme les « vraies-fausses » excuses du bureau civil italien. Une métaphore de l’inflexibilité des lois italiennes sur l’immigration à travers les difficultés de cette équipe de football.

Ce film met également en lumière le rôle de l’entraineur du club, Antonio. Portrait craché du coach italien bavasseur et mauvais perdant sur le terrain, il incarne avant tout la figure paternelle d’une équipe qu’il tente de bâtir avec, comme seules armes, sa passion et sa détermination.

 

Un schéma narratif prévisible et limpide

 

Côte d’Ivoire, Cap vert, Sénégal, Brésil… des joueurs de différentes origines se retrouvent sur un terrain de fortune où la poussière recouvre les lignes de jeu opales. Certains ont fui un pays en guerre et ont du se séparer de leur famille, d’autres sont apatrides. Chacun trouve dans le foot un exutoire pour fuir les difficultés quotidiennes d’un pays dans lequel « ils n’existent pas administrativement ».

La suite du film est assez prévisible. L’Afro Napoli United parvient à présenter une équipe compétitive dans son championnat. Les succès s’enchaînent, les gradins se remplissent au gré de la saison. Malgré quelques longueurs, les 69 minutes du film s’enchaînent avec légèreté. D’aucuns diront que le sport est le meilleur reflet de la société. Pierfrancesco Li Donni ne vous dira pas le contraire.

Sacha Zylinski

Publicités