LDC : Huitièmes de finale aller #2/2

Cette semaine avait lieu la fin des matchs aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Au programme, les chocs Arsenal-FC Barcelone et Juventus Turin-Bayern Munich. Le PSV Eindhoven accueillait l’Atlético Madrid. Manchester City se déplaçait à Kiev pour affronter le Dynamo. Retour sur ces rencontres.

Le top : Manchester City proche des quarts

Ce mercredi soir, City a gagné 3-1 mais n’a pas forcément brillé et s’est même bien fait bousculé en deuxième mi-temps. Kiev, pourtant fortement en manque de rythme (leur dernier match date du 9 décembre), a tout tenté. Cependant, le doute n’a pas eu le temps de s’insinuer dans les têtes mancuniennes. Aguero, à la 15ème, a rapidement ouvert le score sur corner. David Silva a su doubler la mise à la 40ème, sur un service de Raheemn Sterling. A la mi-temps, Manchester domine, mène au score, et fait déjà un grand pas vers les quarts de finale. En deuxième partie, les Ukrainiens arrivent à réduire la marque, par Buyalsky, sur une partie de flipper avec Otamendi. Mais City est plus fort, et le prouve en fin de match. Touré enroule le ballon du pied gauche à l’entrée de la surface. Le club anglais l’emporte et a de fortes chances d’enfin atteindre les quarts de finales.

Le flop : l’inefficacité d’Arsenal

Arsenal, c’est ce pote qui te rabâche en soirée qu’il a une « ouverture » avec une jeune demoiselle, avant de finir avec des algues dans le calcif comme Michel Blanc dans les Bronzés. Et dans le rôle du collègue bourré qui vient le décrédibiliser auprès de ladite belle, on nommera Mathieu Flamini, qui offre un penalty à Barcelone et Lionel Messi à peine deux minutes après son entrée en jeu. Bon, il faut bien le dire, les Gunners prenaient le bouillon depuis le retour des vestiaires, et la Pulga les avait déjà punis dix minutes avant au terme d’un contre éclair (71e). Un peu cher payé après une première mi-temps tout à fait honorable pour Arsenal, qui aurait dû planter un ou deux pions. Mais voilà, les Anglais ont, comme bien souvent, peiné dans le dernier geste. A l’image d’Olivier Giroud, d’Aaron Ramsey et surtout d’Alex Oxlade-Chamberlain, l’homme qui court plus vite qu’il ne réfléchit, qui aura raté l’immanquable à bout portant face à Ter Stegen (22e). Toute la première mi-temps, les Gunners trouvent des espaces face à une défense barcelonaise très perfectible, qui n’effectue aucun pressing. Mais une fois arrivés dans les 30 derniers mètres, les hommes d’Arsène Wenger prennent les mauvaises décisions ou manquent de précision. Un manque de concentration qui va probablement coûter la qualification à Arsenal, avant même le match retour au Camp Nou.

Le but : Arjen Robben

Un classique. Pour ceux qui suivent Arjen Robben depuis plusieurs années, le but de mardi soir a comme une impression de déjà-vu. Une accélération, un crochet extérieur gauche, une frappe enroulée. Cette action, le Batave a dû la faire des centaines de fois. Et c’est toujours diablement efficace. Contre la Juve, il a envoyé Buffon chercher le ballon dans les filets. Encore un gardien de plus victime du talent de l’inusable ailier.

Le chiffre : 22%

Dans toute l’histoire de la Ligue des champions, seuls 22% des clubs ayant concédé le nul 2-2 à domicile se sont qualifiés pour la suite de la compétition. Et si la Juventus joue comme en première mi-temps, il sera encore plus compliqué de l’emporter à l’Allianz Arena. En effet, pendant près d’une heure, le Bayern a dominé, outrageusement. Ils ont marqué, grâce à Müller à la 43ème, et Robben, sur sa spéciale à la 55ème, ils ont eu des occasions, faisant briller Buffon à plusieurs reprises. Thomas Müller se donne même le droit de gâcher une offrande en or de Robert Lewandowski. Avec plus de lucidité et de constance, le Bayern aurait pu mener plus largement et ne pas redonner espoir aux Turinois. Des Turinois remontés à bloc après l’heure de jeu et le but de Paulo Dybala, le jeune espoir argentin. Sturaro égalise à la 76ème et la Vieille Dame va tout tenter jusqu’à la fin. Sans succès. Le match retour aura lieu dans trois semaines. La Juventus essayera de renverser la tendance et de faire mentir les statistiques.

L’équipe type

équipe type ldc huitièmes aller

Les résultats :
Arsenal – FC Barcelone : 0-2
Juventus Turin –Bayern Munich : 2-2
Dynamo Kiev – Manchester City : 1-3
PSV Eindhoven – Atlético Madrid : 0-0

Antoine Medeiros

Antonin Deslandes

Publicités