Opération 1000 jobs d’été : l’emploi saisonnier dans les Alpes-Maritimes 

La mairie de Cannes a ouvert sa 12e édition de l’opération 1000 jobs d’été.  De nombreux recruteurs ont installé leur stand à la salle Stanislas samedi 20 février.

Selon l’enquête pôle emploi Besoin en main-d’œuvre 2015, 38  018 projets d’embauches ont été enregistrés dans les Alpes-Maritimes dont 43,4 % concernaient des jobs saisonniers. L’opération annuelle intitulée 1000 jobs d’été organisée par la ville de Cannes vise à faciliter le contact entre les demandeurs d’emploi et les recruteurs pour la période estivale.

Les participants sont plus nombreux chaque année. (Crédit photo : Djenaba Diame) 

Les participants sont plus nombreux chaque année/ (crédit photo : Djenaba Diame)

Lycéens, étudiants ou simples demandeurs d’emploi, ils étaient plus de 1500 à venir munis de leur CV et de leur plus beau sourire. Une semaine avant l’ouverture de la quinzaine de l’emploi, la mairie de Cannes dédiait spécialement l’opération 1000 jobs d’été aux chercheurs d’emplois saisonniers. Deux mille offres ont été proposées (de façon directe et indirecte) dans des domaines aussi variés que le tourisme, le commerce ou l’armée. Certaines parmi elles ont fait le bonheur de quelques étudiants.

En licence de lettres à la fac de Nice, Manon a décroché un emploi  dans l’hôtellerie pour l’été 2016 et un nouvel entretien pour travailler dans une enseigne de prêt-à-porter. Elle souhaite économiser pour financer une année d’étude à l’étranger. Oumi, étudiante en DUT Technique de commercialisation, cherche surtout à acquérir plus d’expérience professionnelle pendant ses vacances, c’est donc vers le stand « commerce et grande distribution » qu’elle s’est dirigée. Après quelques entretiens, elle s’en va le cœur léger,  » je pense avoir de bonnes chances d’être rappelée« .

Les secteurs qui recrutent 

Les personnes qui n’ont pas eu la chance de dégoter un job pendant l’opération ont toujours la possibilité de se diriger directement vers les principaux secteurs qui recrutent dans les Alpes-Maritimes, en particulier pendant l’été pour faire face à l’affluence touristique.

Les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie sont en tête. Selon l’enquête Besoin de main-œuvre 2015, les employés ont l’intention d’embaucher 2 542 serveurs de cafés et restaurants, 84,3% des embauches concernent des emplois saisonniers. C’est également le cas pour 86,9% des 2 015 offres d’emploi à venir dans le secteur de l’hôtellerie. Les secteurs de l’animation socioculturelle et de la vente suivent. Ont été manifestés 1 338 projets d’embauche de professionnels de l’animation (dont 67,7% de besoins saisonniers) et 1 228  projets d’embauche de vendeurs en habillement et en luxe (61,6% concernant des postes saisonniers).

Malgré les chiffres, les employés sont confrontés à des problèmes de recrutement. En 2015, dans les Alpes-Maritimes, 28,8 % des projets d’embauche ont été considérés comme « difficiles » à réaliser. De quoi motiver les candidats à tenter leur chance.

Djenaba Diame

Publicités