LDC : Huitièmes de finale retour #2/2

Un match épique entre la Juventus et le Bayern, l’Atlético qui passe aux penaltys, et City pour la première fois de son histoire en quarts de finale… Retour sur cette dernière journée de LDC.

Le top : FC Barcelone respecte son rang

Le trio ''MSN'', Messi-Suarez-Neymar, a encore frappé, hier soir. (crédit photo : dhnet.be)

Le trio  »MSN », Messi-Suarez-Neymar, a encore frappé, hier soir. (crédit photo : dhnet.be)

Au match aller, le Barça avait fait le plus dur en allant battre Arsenal (2-0) à l’Emirates Stadium. Le match retour a confirmé l’écart qui existe entre les deux équipes. Dans son antre du Camp Nou, le FC Barcelone a fait le boulot, en dominant tranquillement des Gunners déjà résignés après la défaite de l’aller (3-1). Le trio Messi-Suarez-Neymar a, une nouvelle fois, brillé, puisqu’ils ont marqué un but chacun. À la 18ème minute, le Brésilien a profité d’une défense d’Arsenal mal alignée pour remporter son duel face à Daniel Ospina. En deuxième mi-temps, les hommes d’Arsène Wenger, pour l’honneur, égalisent sur une superbe frappe du jeune attaquant Elneny, à la 51ème minute. Après cette égalisation, les Gunners ont essayé de revenir dans leur match, faisant légèrement vaciller l’équipe de Luis Enrique, avant que Luis Suarez ne tue le suspense en donnant un avantage définitif au Barça, d’une sublime reprise acrobatique (voir buts), à la 65ème minute. Messi aggravera le score en fin de match, sur un lob bien senti. Au final, Arsenal se fait encore une fois sortir en huitièmes de finale, face au grandissime favori de la compétition. C’est une qualification logique du FC Barcelone, et une nouvelle désillusion pour le club de Londres, qui n’a plus que la Premier League pour se consoler, puisqu’ils ont été éliminés de la Cup par Watford, le week-end dernier.

Le tweet :

En rendant hommage au célèbre commentateur sportif Thierry Roland – le maître des phrases de ce genre -, qui avait dit cela après le sacre de la France lors du Mondial 98, le journaliste Éric Huet montre, avec ce tweet, le grand match réalisé par le Bayern Munich et la Juventus Turin, hier soir. Après le match aller, les joueurs de Pep Guardiola repartaient de Turin avec un léger avantage grâce aux buts à l’extérieur, mais aussi avec la frustration de ne pas avoir réussi à garder son avantage de 2-0, puisque la Juve avait trouvé les ressources pour revenir à 2-2. Pourtant, la première période du match retour joué hier, annonçait une immense surprise. Dès la 5ème minute, Paul Pogba, exceptionnel hier soir, ouvrait le score, après une bévue de Manuel Neuer. Le club de Munich se rapproche de plus en plus vers la sortie quand Cuadrado, à la 28ème minute, trompait une deuxième fois ce soir le gardien allemand (voir buts). À la mi-temps, le match semble plié mais la deuxième période va encore surprendre.

Alors que le Bayern doit marquer deux buts pour pouvoir arracher la prolongation, la Juventus, elle, se contente de défendre, en espérant tuer le suspense sur un contre assassin. Par trois fois, Alvaro Morata à l’occasion de le faire, mais reste maladroit dans le dernier geste. Les hommes de Massimiliano Allegri sont finalement punis à la 73ème minute, par Lewandowski, à la réception d’un centre de Douglas Costa. L’Allianz Arena renaît d’un coup d’un seul grâce à ce but. La fin de match est plus que jamais bouillante et, sur l’une des ultimes actions du temps règlementaire, Thomas Müller libère tout un stade en plaçant une tête victorieuse, au second poteau, sur une offrande de Kingsley Coman. Prolongations. Ce match est fou. Le Bayern met une énorme pression sur la cage de Gianluigi Buffon, qui va finir par craquer à la 108ème minute, face à Thiago Alcantara, rentré en cours de match, avant que Kingsley Coman, encore lui, ne parachève le festival. Score final : 4-2. Les hommes de Guardiola peuvent se dire qu’ils sont des miraculés, alors que la Juventus de Turin peut avoir des regrets avec toutes ses occasions gâchées. Pour l’instant, la plus belle rencontre de cette saison de Ligue des champions 2015/2016.

Les frenchies : Paul Pogba et Kingsley Coman en grande forme

 Paul Pogba et Kingsley Coman ont réalisé un match exceptionnel, à l’Allianz Arena. (crédit photo : francetvsport.fr)

Deux Français, Paul Pogba et Kingsley Coman, ont réalisé un match exceptionnel, à l’Allianz Arena. (crédit photo : francetvsport.fr)

La liste de Didier Deschamps pour les matchs amicaux contre le Pays-Bas et la Russie a été donnée aujourd’hui, en début d’après-midi, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux joueurs montent en puissance en vue de l’Euro 2016, qui se déroulera en France. Ils ont tous deux été sélectionnés par Didier Deschamps en vue des deux prochains matches amicaux de l’Equipe de France.

Le joueur de la Juventus, Paul Pogba s’est montré décisif en ouvrant le score face au Bayern et en effectuant un gros travail défensif pour essayer de préserver le résultat, en vain. Toutefois, le milieu français a posé d’énormes problèmes au milieu du Bayern, puisqu’il est à l’origine de plusieurs occasions franches, non converties par Cuadrado et Morata. Mais ce qui a impressionné, c’est sa capacité à élever son niveau de jeu lors de matchs à enjeux comme celui-ci. De quoi nous réjouir avant l’Euro, où il sera très attendu.

Kingsley Coman, lui, est entré en cours de match, à la place de Xavi Alonso, et il s’est montré très à son avantage. Le joueur du Bayern, prêté par… la Juventus, a illuminé la fin de ce match avec un but et une passe décisive pour Thomas Müller. D’ailleurs, l’international français est impliqué dans sept buts en Ligue des champions (2 buts et 5 passes décisives). C’est le joueur français le plus décisif dans cette compétition cette saison. Ce match risque a dû peser dans la balance, au moment de l’annonce de la liste définitive du sélectionneur des Bleus.

Le chiffre : 1

Manchester City s’est qualifié, pour la première fois, pour les quarts de finale de la Ligue des champions, en faisant match nul (0-0) face au Dynamo Kiev, à l’Etihad Stadium. La victoire, 3 buts à 1, acquise au match aller, permet aux Citizens de se qualifier. Pourtant, ce match ne restera pas dans les annales. À noter les blessures des défenseurs Vincent Kompany et Nicolas Otamendi, qui pourraient bien manquer les quarts de finale.

Par ailleurs, l’autre 0-0 de cette journée restera dans l’histoire. L’Atlético Madrid s’est qualifié pour les quarts en battant le PSV Eindhoven aux tirs aux buts (8-7). Mais ce match restera la seule confrontation aller-retour à élimination directe qui s’est terminée sur un score nul et vierge, même après les prolongations. Les hommes de Diego Simeone se retrouvent donc pour la troisième fois d’affilée dans le Top 8 européen.

Les buts :

Cette semaine, exceptionnellement, deux buts ont été choisis, pour leur beauté mais aussi le contexte dans lequel ils ont été inscrits :

⁃Juan Cuadrado (Juventus)

⁃Luis Suarez (FC Barcelone)

L’équipe-type :

equipe type ldc huitiemes retour

Florian Leyvastre

Publicités