Emplois : ça recrute en hôtellerie-restauration

Chaque année, Pôle Emploi questionne les entreprises françaises sur leurs projets de recrutements par secteurs d’activités et par bassins d’emplois. L’enquête Besoin en main d’œuvre (BMO) 2016, basée sur les réponses de 430 000 entreprises interrogées fin 2015, révèle un nouveau record de projets d’embauches dont une importante partie concerne l’hôtellerie-restauration. Illustration de ce phénomène à Cannes.

La région Provence-Alpes-Côte-D’azur est la troisième à proposer le plus de projets d’embauches, après l’Île de France et Rhône-Alpes Auvergne. Cliquez sur la carte pour la découvrir. (Crédit LS)

La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est la troisième à proposer le plus de projets d’embauches, après l’Île de France et Rhône-Alpes Auvergne. Cliquez sur la carte pour la découvrir. (Crédit Lauriane Sandrini)

Le nombre de demandeurs d’emploi augmente continuellement, à l’instar des projets de recrutement. Ces derniers progressent de 5% par rapport à l’année dernière, pour atteindre plus de 1,8 millions d’intentions d’embauches en 2016, selon l’enquête BMO de Pôle Emploi, publiée le 12 avril. Le total annoncé est le plus élevé depuis sept ans.

Cette année, 20,5% des entreprises interrogées envisagent au moins un recrutement. Elles privilégient les emplois durables, avec 56% de CDI ou CDD de six mois ou plus, contre 44% de postes temporaires. La hausse la plus marquée reste néanmoins celle des projets d’embauches à caractère saisonnier (+8.6%) et non stables (+2,8%).

Majorité d’intentions d’embauches dans les services

Les profils les plus recherchés concernent la vente, le tourisme et les services. Ces secteurs d’activités représentent 39% des projets de recrutements. Parmi les métiers les plus recherchés en 2016, ceux de l’hôtellerie-restauration côtoient le top dix.

L’hôtellerie-restauration est des un secteurs qui recrutent le plus en 2016. (Crédit : LS)

Les entreprises embauchent majoritairement en raison d’un surcroit ponctuel d’activité ou de remplacements de départs, selon l’enquête de Pôle Emploi. C’est le cas de Laurie Bourgine, réceptionniste de l’hôtel Estérel à Cannes, qui vient d’être recrutée suite à un départ en congé de maternité :

Le restaurant cannois Le Mesclun prévoit également d’embaucher quelqu’un en CDI cette année pour combler un départ :

Ce record de projets de recrutements pour l’année 2016 reste à relativiser. Plus d’un tiers de ces intentions d’embauches sont jugées difficilement réalisables par les employeurs. Ces derniers citent principalement des profils inadéquats (81%) et une pénurie de candidats (72%). Un comble lorsqu’on sait que le nombre de demandeurs d’emplois, lui, ne cesse d’augmenter.

Lauriane Sandrini

Publicités