LDC : Demi-finale #1/2

Mardi et mercredi se tenaient les deux demi-finales aller de la Ligue des champions. Sur la pelouse anglaise, Manchester City et le Real Madrid n’ont pas fait mieux qu’un match nul et vierge (0-0). De son côté, l’Atlético Madrid est en bonne voie pour la qualification après sa victoire à domicile contre le Bayern Munich (1-0). Le point complet.

Les matchs  : vers un remake de la finale de 2014  ?

Les deux demi-finales nous ont offert un spectacle bien différent. D’un côté, un Manchester City-Real Madrid indigne de cette compétition. De l’autre, un Atlético-Bayern de toute beauté.

Le match de mardi soir n’était pas forcément l’affiche qu’on attendait  : Manchester City, qui a éliminé le Paris Saint-Germain en quarts, dispute une première demi-finale de son histoire à cet échelon européen. Le Real Madrid de Zinédine Zidane atteint quant à lui ce stade de la compétition pour la cinquième année consécutive. Ce duel paraît déséquilibré et ne va pas proposer le spectacle attendu. La première période est très fermée, où la tactique prime sur le beau jeu. La deuxième, elle, est plus engagée, plus intense. Les deux équipes se livrent mais rien ne passe. 0-0, score final. Madrid pourrait avoir tout de même quelques regrets, puisque l’espagnol Jésé, qui a remplacé Karim Benzema, trouvait la barre, alors que Pepe perdait son duel face à un énorme Joe Hart, qui a gardé sa cage inviolée.

CityReal

Joe Hart, le gardien de Manchester City, a fait un arrêt décisif face à Pepe en fin de match. (Crédit photo : AFP)

Heureusement que l’Atlético Madrid et le Bayern Munich ont rattrapé tout ça. Dans un stade Vicente-Calderon en fusion, les Colchoneros ont fait preuve d’une grande détermination pour prendre un petit avantage avant le match retour, à Munich, mardi prochain. Et c’est le jeune espagnol Saul Niguez, qui a marqué le seul but de la rencontre. Les joueurs de l’entraîneur argentin Diego Simeone peuvent donc espérer rencontrer leur voisin du Real en finale. Les Bavarois, eux, peuvent s’en vouloir  : après un mauvais début de match, ponctué par l’ouverture du score, les hommes de Pep Guardiola ont relevé la tête en seconde période, mais n’ont pas réussi à marquer. David Alaba a touché la barre, alors que Douglas Costa a manqué le cadre en fin de match. Résultat  : ils devront marquer au moins deux buts pour se qualifier.

AtleticoBayern

Saul Niguez (Atéltico Madrid) a été l’auteur du seul but de ces demi-finales aller. (crédit photo : lesoir.be)

 

Le but  : Saul Niguez (Atlético Madrid)

À la 11ème minute, le jeune espagnol récupère le ballon, au niveau du rond central. Après s’être joué facilement de Xavi Alonso, Saul Niguez élimine deux joueurs du Bayern, et rentre à droite de la surface. Face à David Alaba, il enroule sa frappe du gauche, qui frappe le poteau gauche et bat Manuel Neuer. C’est le seul but inscrit durant les demi-finales aller.

 

La stat : Le syndrome Madrid pour le Bayern ? 

La défaite du Bayern Munich face à l’Atlético Madrid n’est pas sans rappeler l’échec qu’avaient subi les Bavarois en avril 2014 lors de la double confrontation en demi-finale face au Real Madrid. Le match aller qu’ont livré mardi soir les hommes de Pep Guardiola est étrangement similaire à la prestation des Allemands il y a deux ans. Du moins d’un point de vue statistique. Une possession presque identique, un nombre de passe quasi similaire, autant de tirs effectués (à deux près)… Bref, le scénario de 2014 semble se répéter pour le Bayern Munich. Et l’issue n’avait pas été des meilleures, l’équipe de Pep Guardiola s’était écroulée dans son stade de l’Allianz Arena. Défaite 0-4 au match retour. A noter que l’entraineur du club allemand n’a jamais éliminé un club espagnol à la tête des Bavarois. Le Bayern s’était fait éliminer par le FC Barcelone en demi-finale de Ligue des champions la saison dernière.

 

demi-finales-aller-ligue-des-champions-2016

Cliquez sur l’image pour l’interactivité

L’équipe-type  :

Equipe type demi finale aller 2016 LDC

Florian Leyvastre
Maxime Gil

Publicités