Ligue Europa : une finale inédite

Les demi-finales de la Ligue Europa ont tenu toutes ses promesses. Liverpool s’est qualifié au terme d’un match retour sans appel, alors que Séville a maîtrisé son sujet.

Les matchs : Liverpool refait le coup, Séville en habitué

Incroyable Liverpool ! Après avoir retourné une situation très mal engagée face au Borussia Dortmund, à Anfield, les Reds ont fait de même face à Villareal. Le match aller, lui, était frustrant pour les hommes du fantasque entraîneur allemand Jürgen Klopp. Au Madrigal, Liverpool se faisait surprendre, dans le temps additionnel, par Adrian, alors que le 0-0 aurait été logique et avantageux pour le club de la Mersey. Malgré ce résultat défavorable, la qualification était toujours à portée de mains, et surtout avec un public d’Anfield en fusion, au retour.

Dès la 7ème minute, le capitaine de Villareal, Bruno Soriano, malgré lui, remettait les compteurs à zéro, sous la pression de Daniel Sturridge. La suite ? Un véritable cavalier seul des Reds. Dominé dans tous les compartiments de jeu, les joueurs de Marcelinho craquaient une nouvelle fois, peu après l’heure de jeu. Sturridge, encore lui, délivrait tout un stade, en battant de près le gardien français Alphonse Aréola. L’expulsion du défenseur Victor Ruiz allait soulager les Reds, qui enfonçaient le clou, à dix minutes de la fin, grâce à l’international anglais Adam Lallana, malgré un hors-jeu assez évident. 3-0, score final. Liverpool se qualifie pour sa première finale européenne depuis 9 ans.

Britain Soccer Europa League

Dejan Lovren et Jurgen Klopp peuvent être heureux : leur club est qualifié pour la finale. (crédit photo : bostonherald.com)

Les Reds affronteront en finale un habitué des phases finales de la Ligue Europa : le FC Séville, qui a éliminé le Chaktior Donetsk au terme de deux matchs dans l’ensemble maîtrisé. Pourtant, la première période du match aller laissait augurer une confrontation plus serrée. Malgré l’ouverture du score précoce de Vitolo, les Ukrainiens dominaient les débats et étaient récompensés de leur effort par deux buts, signés Marlos et Stepanenko. En deuxième mi-temps, Kévin Gameiro, sur penalty, égalisait et donnait un avantage certain aux Andalous, pour le match retour. Et dans leur antre de Sánchez Pizjuán, les joueurs de Unai Emery n’ont pas déçu. Et c’est Kévin Gameiro qui ouvrait le score, en remportant son duel face au portier ukrainien. Malgré l’égalisation d’Eduardo juste avant la mi-temps, les « Palanganas » ne relâchaient pas la pression et répliquaient juste après la pause, par l’intermédiaire de l’inévitable Kévin Gameiro. Mariano parachevait ensuite le succès andalou. Score final, 3-1. Séville se qualifie pour sa troisième finale consécutive. Après 2014 et 2015, les Andalous vont-ils réaliser le triplé historique en remportant, une nouvelle fois, la Ligue Europa ? Réponse à Bâle, le 18 mai prochain.

Le geste : La roulette de Firmino (Liverpool)

L’attaquant brésilien de Liverpool, Roberto Firmino, a régalé le public d’Anfield, ce jeudi. Outre cette roulette magnifique, il a pesé sur le match par ses appels et sa justesse technique. On en redemande !

Le Frenchie : Kévin Gameiro n’en finit plus de marquer

Photo Gameiro

Kévin Gameiro a, encore une fois, régalé, jeudi soir. (Crédit photo : 7sur7.be)

Verra-t-on Kévin Gameiro à l’Euro, en juin prochain ? En tout cas, l’attaquant du FC Séville fait tout pour mettre le doute dans la tête du sélectionneur national, Didier Deschamps, en enchaînant les buts. Jeudi soir, il s’est encore fendu d’un doublé, permettant au club andalou de se qualifier pour une nouvelle finale de la Ligue Europa. Aujourd’hui, il en est à 28 réalisations, toutes compétitions confondues. Gameiro est d’ailleurs le 2ème meilleur buteur français cette saison, derrière André-Pierre Gignac, mais devant Karim Benzema, Olivier Giroud et Alexandre Lacazette. On verra jeudi s’il sera en France, durant le mois de juin.

Le chiffre : 4

Villareal n’arrive toujours pas à passer le cap des demi-finales. Pour la quatrième fois, le « Sous-Marin jaune » a été éliminé à ce stade des compétitions européennes. En 2011, c’est le FC Porto qui coupait leur élan, en Ligue Europa, alors qu’Arsenal, en 2006, les avait éliminés en demi-finale de la Ligue des Champions. Par ailleurs, en 2004, Valence avait sorti Villareal en demi-finale de l’ancêtre de la Ligue Europa, la Coupe de l’UEFA.

Florian Leyvastre