Economie du partage ou le mythe d’un marché collaboratif

Depuis plusieurs années on assiste au développement fulgurant de l’économie collaborative. Ce phénomène est en grande partie dû à l’utilisation des nouvelles technologies comme les plateformes internet, permettant d’améliorer la créativité collective et la productivité.

L’économie participative s’inscrit ainsi dans une recherche de défiance des acteurs du système capitaliste traditionnel et tente de développer de nouveaux modes de production ou de consommation.

Cette nouvelle tendance suscite cependant de nombreuses critiques à cause des dérives qui accompagnent son évolution. Concurrence déloyale, optimisation fiscale, revenus non déclarés des usagers, commissions importantes sur les transactions, mauvaises conditions de travail sont autant de pratiques qui ne sont pas sans rappeler celles du marché capitaliste. De plus ces start-ups semblent n’avoir aucun scrupule à surfer sur cette mouvance tout en multipliant leurs partenariats avec des groupes internationaux afin de maximiser leurs profits.

Dans ce reportage radiophonique en immersion, la parole est donnée aux utilisateurs de Blablacar. Les « covoitureurs » y font part de leurs expériences et de leurs idées afin que la célèbre plateforme de covoiturage reste fidèle à son idéologie de départ : le partage.

Covoiturage Nice-Avignon

Elsa Hellemans

Thibault Sadargues

 

 

 

Publicités