Comment c’était pour toi ?

Comment c’était pour l’UE chérie ? Remonte ma braguette avant de voter non. » (Crédit : Marianne)