La bataille du 19 h

Depuis lundi dernier, Yann Barthès est de retour sur les écrans à la tête de Quotidien sur TMC. Une émission qui pourrait concurrencer Touche pas à mon poste présenté par Cyril Hanouna sur C8. Retour sur une semaine médiatique transformée.

Une nouvelle chaîne, un format similaire
Après une phénoménale campagne sur le net pour promouvoir la nouvelle émission, Quotidien a été lancée lundi 12 septembre à 19h10. Dans ce magazine de société, Yann Barthès retrouve l’humour qui le caractérisait jusqu’alors dans le Petit Journal, diffusé entre 2004 et 2016 sur Canal +. L’animateur a fait suivre sur TMC quasiment toute son équipe déjà présente sur la chaine cryptée : on retrouve ainsi le reporter Martin Weill en immersion, le jeune Panayotis Pascot, Hugo Clément mais aussi les pastilles humoristiques d’Eric et Quentin dans lesquelles le duo détourne l’actualité.

« L’esprit Canal » demeure
Après une semaine de visionnage, on constate des ressemblances évidentes avec l’«ancien Petit Journal» : la disposition et les couleurs du plateau, le rythme soutenu de l’émission marquée par de nombreuses interventions de journalistes, et des sujets variés avec des reportages ou des enquêtes.

les-deux-plateaux

Les similitudes entre les deux plateaux sont frappantes (Crédits photos : Christophe Chevalin – Canal+ et TF1)

Yann Barthès a ouvert Quotidien de la même façon que l’ancien Petit Journal, avec une marraine, Vanessa Paradis. Durant toute la semaine, se sont enchainées les allusions aux différences entre les deux programmes.

Top départ de la nouvelle émission avec des interviews de Yann Barthès et des exclusivités telles que Dalaï-lama ou Christiane Taubira, qui faisait sa première apparition à la télévision depuis son départ du gouvernement. Le journaliste n’a pas perdu son air détendu et a su mettre à l’aise ses invités. Seuls Alex Lutz et Bruno Sanches, alias Catherine et Liliane, manquent à l’appel du Quotidien. Les humoristes ont conservé leur place dans Le Petit Journal désormais présenté par Cyril Eldin. Ce changement radical du programme entraine de piètres audiences.

Retour aux classiques pour Hanouna
Dans la course à l’access, le principal adversaire de Yann Barthès n’est autre que Cyril Hanouna avec Touche pas à mon poste. En parallèle des émissions de Canal+ et TMC, le talk-show prend place sur C8, nouvellement renommée pour mettre le groupe Canal en valeur. C’est l’année de la confirmation pour l’émission : un plateau plus grand pouvant accueillir plus de trois cent personnes mais aussi de nouveaux chroniqueurs tels que Benjamin Castaldi, Cauet ou encore Guillaume Pley et Capucine qui font leur entrée dans le programme.

hanouna-et-chroniqueurs

Photo officielle de TPMP avec la majorité des chroniqueurs (Crédit photo : C8)


Hanouna semble vouloir revenir au format initial de son émission diffusée sur France 4 entre 2010 et 2012. Elle comporte à nouveau une partie consacrée à l’actualité médiatique et une seconde à ses invités. Pour ce début de saison il a ainsi reçu Michel Polnareff, Michèle Laroque ou encore Pierre Palmade, leur proposant des jeux, emblématiques de son talk-show.

Audiences similaires
La première semaine s’est révélée favorable, avec le meilleur démarrage de Touche pas à mon poste réunissant 1,72 millions de téléspectateurs le 5 septembre. Cela représente 7,8% des parts d’audience, après quoi l’audimat s’est effondré. Malgré l’arrivée du très attendu programme d’infotainment Le Petit Journal le 12 septembre, TMC a réalisé, avec Quotidien, l’excellent score de 1,29 millions de téléspectateurs, et 6.3% de parts d’audience.
Pour le canal 10 de la TNT, c’est le décollage. Avant ce premier numéro de Quotidien TMC enregistrait 300 000 téléspectateurs avec Alerte Cobra. Ce premier opus a donc fait très mal au talk-show de C8 puisqu’en ce 12 septembre, il n’y avait que « 1.297 millions de fanzouses » pour suivre Touche pas à mon poste. Celle-ci a même été battue au niveau des parts d’audience avec 6,1 % contre 6,3 % pour Barthès. Ce duel s’est poursuivi toute la semaine. Les deux émissions sont tous les jours au coude à coude avec des audiences dépassant le million de téléspectateurs et des parts d’audience de plus de 5%. Avec ces chiffres équitables, la domination de Cyril Hanouna est-elle menacée ? Réponse dans les prochaines semaines…

Loris Biondi

Publicités