Le retour du HTV contre Gravelines

Vendredi 23 septembre, l’équipe de basket du HTV (Hyères-Toulon-Var) a parfaitement négocié son retour en Pro A en dominant une des équipes phares du championnat, Gravelines, sur un score de 75 à 62. Récit d’un match.

Un avant-match de folie 

Cela faisait maintenant quatre ans que le club varois attendait de renouer avec l’élite du basket français. Lors de la saison 2011-2012 le HTV était arrivé bon dernier de la Pro A. Mais ce vendredi il est revenu de la plus belle des façons devant les 1 500 personnes des tribunes de l’espace de Hyères.
Avant le match, le HTV avait mis les petits plats dans les grands avec une fan zone, de nouvelles boutiques… Tout était prévu pour que ce retour au plus haut niveau du basket français soit une véritable fête.
Dès la présentation des joueurs et des deux cinq majeurs la salle est prête à exploser. Le HTV entraîné par Kyle Milling a décidé d’aligner quatre recrues, seul Howard, titulaire, est rescapé de l’équipe championne de Pro B. Christophe, débutant la rencontre est sur le banc, le cinq varois est donc composé de Ryan  Evans la nouvelle recrue en provenance de Saint-Quentin et d’Howard, les deux s’associeront pour jouer ailier , Ike Udano en pivot, Simpson évoluera en tant qu’arrière, David Michineau au poste de meneur de jeu.
L’équipe de Gravelines quant à elle, dirigée par Christian Monschau est, composée d’ Anthony Dobbins et de Kyle Gibson au poste d’arrière, l’ancien joueur du Bayern Munich, Justin Cobbs, l’ailier Hesson, et le pivot Fernando Raposo.

Trois premiers quarts-temps assez serrés

Sur le parquet, les joueurs n’ont pas raté leur début mais que ce fut laborieux ! L’entame de match est assez équilibrée et hachée. Cependant, la faible réussite au tir des deux côtés, et les pertes de balles se multiplient.
Gravelines met ensuite son jeu en place, et prend assez facilement les devants dans la fin du premier quart-temps. Les Nordistes, grâce à une nette domination en termes de rebonds (65 % pour Gravelines contre seulement 35 % pour les Varois) et des points inscrits par Hesson, Gray et un trois points exceptionnels au buzzer de Gibson, ont un avantage de huit points en leur faveur, soit 11-19 à la fin du premier quart-temps.

Le HTV a été très chahuté dans cette rencontre (Crédits photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

Le HTV a été très chahuté dans cette rencontre (Crédits photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

Le HTV revient bien dans le second quart-temps après des points de Williams et Jones, mais la sortie prématurée de Simpson après trois fautes personnelles vient enrayer le bon fonctionnement de la machine varoise. Gravelines en profite alors pour reprendre l’avantage avec deux trois points consécutifs de Cel.
Kyle Milling, l’entraineur des jaune et bleu décide alors de poser son temps mort pour stopper l’hémorragie. Et cela fonctionne puisque son équipe remonte à 31-33.

Dans le troisième quart-temps, rien n’a signalé le retour positif de Simpson avec à son actif des points, rebonds et récupérations, ainsi que les quatre points consécutifs du pivot varois Ferdinand Prénom. Gravelines peut compter sur des points de Hesson, Gray et Gibson pour garder son avantage au tableau d’affichage. Les deux équipes font jeu égal avec le score de 16-16 dans le troisième quart permettant à Gravelines de conserver son avantage en menant 49-47, tout reste donc à faire pour le dernier.

Le réveil de Michineau 

Le quatrième quart-temps n’est qu’une formalité, puisque dès le début le HTV prend l’avantage grâce à une faute d’antijeu d’Hesson. Après cette action, l’équipe varoise se détache un peu menant 57-54 Il ne reste plus que cinq minutes à jouer. Après un temps mort demandé par Christian Monschau, Gravelines revient au score, mais, c’est à ce moment précis que David Michineau, la nouvelle recrue draftée (transférée) cet été et prêtée par les Los Angeles Clippers (club de NBA), prend les devants. Il était très peu à son aise dans les trois premiers quarts avec seulement trois points et une réussite de 1/5 au tir. Mais au dernier quart, il inscrit à lui seul onze points, avec une réussite de 5/6 et des actions de grande classe. Gravelines est alors sonné, Myles Hesson, est le meilleur marqueur de la rencontre. Il tente cependant de remettre son équipe sur la voie de la victoire en inscrivant de nouveaux points (65-62 à 38 minutes) mais Jones et Michineau par deux trois points consécutifs achèvent les derniers espoirs d’un des grands favoris du championnat. Le public se lève pour célébrer ses joueurs et Howard parachève le succès en inscrivant un trois points sans opposition.

Un dernier quart-temps de grande classe de la recrue varoise David Michineau (Crédits photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

Un dernier quart-temps de grande classe de la recrue varoise David Michineau (Crédits photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

Le HTV a fait de son retour en Pro A une réussite en battant Gravelines avec un score final de 75-62.
En conférence de presse, Monschau et Raposo blâmaient le manque de réussite au tir (32% pour Gravelines et 46% pour Hyères Toulon Var Basket), mais aussi une certaine fatigue de ses joueurs après le match de cette semaine. Pour Milling et Evans, on retrouve aussi le constat de la réussite au tir, et on se réjouit de l’ambiance qui a régné tout au long de la rencontre.

Les joueurs communient avec leur public venu nombreux pour l’événement (Crédit photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

Les joueurs communient avec leur public venu nombreux pour l’événement (Crédit photo : Richard Denis -8ème ArtStudio)

L’entraîneur varois conclut la rencontre en abordant les deux prochains matchs de l’équipe, en Coupe de France contre Lyon-Villeurbanne (ASVEL) et contre Antibes dans ce premier derby. Avec ce que l’on a vu vendredi dernier, on a hâte d’y être.

Loris Biondi

 

Publicités